Avec l’appui de donateurs et de soutiens comme vous, nous avons – depuis notre création en octobre 2012 – mis à nu une longue liste de déclarations erronées venant de politiciens de tous les bords, d’hommes d’affaires en première ligne, de faux agents de santé ainsi que des médias – en les mettant face à leurs responsabilités dans ce qu’ils disent.

Depuis notre lancement, nous avons publié plus de 340 articles, fiches d’information et analyses, qui remettent en cause des mythes ou de fausses déclarations, et les avons mis gratuitement à la disposition de nos partenaires dans les médias, pour que les conclusions soient reproduites, discutées et débattues.

Le résultat de nos travaux a conduit un journal à revoir son guide de style, pour s’assurer de la précision de ses reportages sur les grandes questions, des responsables de relations publiques d’un département ministériel ont retiré des affirmations exagérées sur l’impact des politiques gouvernementales, et un rédacteur en chef a confi à Africa Check lors d’une conférence à Johannesburg que les journalistes de son organe travaillent désormais beaucoup plus dur pour s’assurer de la précision dans leur reportages.

En même temps que nous publions nos articles, nous avons apporté notre soutien aux médias et à des organisations de la société civile, en produisant des fiches d’information, en conduisant des ateliers de formation au profit de leur personnel, d’étudiants en journalisme et de journalistes travaillant pour les grands médias ou pour des médias communautaires. Notre objectif n’est pas de vérifier chaque information erronée nous-mêmes, mais d’aider les médias et les autres à vérifier par eux-mêmes. Nous avons commencé ce travail en 2013 et comptons le faire encore plus l’année prochaine.

Tout ce travail requiert, bien entendu, du temps et de l’argent et pour cela nous vous remercions d’avance pour votre contribution – grande ou petite, en un seul versement ou par des versements réguliers - permettant de soutenir notre travail.