Retour en Africa Check

Au Nigeria, un adulte sur trois souffre d’hypertension ?

Le Dr Okechukwu Ogah, président de la Nigerian Cardiac Society, a déclaré à l'Agence de presse nigériane (NAN) en octobre 2018 qu '« un adulte sur trois au Nigéria souffre d'hypertension artérielle ». Il a dit que le taux augmentait parce que les gens mangeaient des aliments malsains et ne faisaient pas assez d'exercice.

Alors, un tiers des adultes nigérians souffre-t-il d'hypertension artérielle ?

 

Qu’est-ce que l'hypertension artérielle ?


L'hypertension, appelée pression artérielle élevée ou tension artérielle élevée, est une affection médicale dans laquelle le sang exerce constamment une pression excessive sur les parois des vaisseaux sanguins.

Le cœur doit alors travailler plus fort pour pomper le sang dans toutes les parties du corps, explique l'Organisation mondiale de la Santé. Cela augmente le risque de crise cardiaque.

Une personne est considérée comme hypertensive si sa tension artérielle systolique est supérieure à 140 millimètres de mercure (mmHg) ou si sa pression artérielle diastolique est supérieure à 90 mmHg. La pression artérielle systolique est mesurée lorsque le cœur bat et la pression artérielle diastolique lorsque le cœur repose entre les battements.
Lire : FICHE D’INFO – L’hypertension artérielle, une « tueuse silencieuse »

 

Une étude révèle que 28,9% des adultes sont hypertendus


Dr Ogah a dirigé Africa Check vers la revue 2015 des études sur l'hypertension artérielle menées par le Nigéria de janvier 1980 à décembre 2013, publiée dans le Journal of Hypertension.

Il a analysé 27 études de population menées au Nigéria. La taille globale de l'échantillon était de 27 122 personnes âgées de 20 ans et plus.

L'analyse a révélé que 28,9 % de ces personnes avaient une pression artérielle élevée : 29,5 % chez les hommes et 25 % chez les femmes.

 

"Nous pouvons supposer que plus de 30 % des adultes sont hypertendus"


Le Dr Davies Adeloye, auteur correspondant de la revue, a déclaré qu'à sa connaissance, cette étude « reste l'estimation la plus récente (et la plus représentative) à l'échelle nationale de l'hypertension artérielle » au Nigeria.

Il a confié à Africa Check que l'étude avait révélé que l'hypertension artérielle se généraliserait si rien n'était fait pour la prévenir.

« Nous sommes en 2018 et le système de santé et les mesures de santé publique dans le pays ne se sont pas améliorés. Compte tenu de la tendance des études locales menées au Nigéria… Je pense que nous pouvons sans risque supposer que plus de 30 % des Nigérians adultes (âgés de 20 ans ou plus) sont hypertendus ».

 

Conclusion : environ un adulte nigérian sur trois âgé de 20 ans ou plus souffre d'hypertension artérielle


Le Dr Okechukwu Ogah, président de la Nigerian Cardiac Society, a déclaré qu'un adulte sur trois dans le pays souffrait d'hypertension artérielle. Et le taux augmentait parce que les gens mangeaient des aliments malsains et ne faisaient pas assez d'exercice.

Un rapport de 2015 sur des recherches antérieures sur l'hypertension artérielle au Nigéria a révélé que 28,9 % des 27 122 adultes de 20 ans et plus souffraient d'hypertension.

Le Dr Davies Adeloye, auteur de cette revue, a déclaré que la tendance révélée signifiait que « nous pouvons sans risque supposer que plus de 30 % des Nigérians adultes (âgés de 20 ans ou plus) sont hypertendus ».

Nous estimons donc que la déclaration du Dr Ogah est globalement correcte.
Traduit de l'anglais. Lisez la version originale.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters