Retour sur Africa Check
ORTM

L'ORTM publie une fausse information en annonçant un soutien de Kamala Harris au peuple malien

Dans son Journal télévisé du 22 février 2022, l'Office de radio et télévision du Mali (ORTM) indique que Kamala Harris a apporté son soutien au peuple malien « dans une interview », en diffusant notamment une vidéo de la vice-présidente des Etats-Unis. L'information est fausse.

« Kamala Harris, la vice présidente des Etats-Unis, apporte son soutien au peuple malien. Dans une interview, et en référence à la situation malienne, elle estime que les populations ont le droit de choisir leur propre forme de gouvernance et les Nations ont le droit de choisir leurs alliances », a déclaré un présentateur de l’ORTM, la télévision nationale malienne, lors du Journal télévisé de 20 heures du 22 février 2022. 

Dans l'extrait vidéo qui accompagne le lancement du journaliste, on entend Kamala Harris déclarer : « que les gouvernements se doivent de protéger, l’Etat de droit être chéri, la souveraineté et l’intégrité territoriale de tous les Etats doivent être respectés. Les gouvernements ont le droit de choisir leur propre forme de gouvernement, les Nations ont le droit de choisir leurs alliances. Il y a des droits inaliénables ».

Note : l’extrait a été retranscrit in extenso.

Harris s'exprimait lors d'un discours et n'a pas évoqué le peuple malien

Africa Check a retrouvé l’allocution complète de la vice présidente américaine dont un extrait a été diffusé par l’ORTM dans son JT. 

Elle s’exprimait le 19 février 2022 lors de la Munich Security Conference en Allemagne. Ce forum annuel consacré aux questions de sécurité internationale s’est tenu du 18 au 20 février 2022.

L’extrait du discours de Kamala Harris diffusé par l’ORTM est disponible sur le compte YouTube de la chaîne de télévision France 24. Elle s’exprimait sur la situation sécuritaire en Europe et plus précisément sur la crise Russie - Ukraine

« …L’Europe a ainsi pu bénéficier d’une paix, d’une sécurité et d’une prospérité sans précédent grâce à un engagement envers un ensemble de principes directeurs. Les Etats-Unis sont également engagés à faire respecter ces engagements et ces principes selon lesquels les populations ont le droit choisir leurs propres formes de gouvernements, que les Nations ont le droit de choisir leurs alliances. Il y a des droits inaliénables que les gouvernements se doivent de protéger, l’Etat de droit doit être chéri, la souveraineté et l’intégrité territoriale de tous les Etats doivent être respectées et les frontières nationales ne doivent pas être modifiées par la force », a précisément déclaré Kamala Harris, faisant référence à la situation entre la Russie et l’Ukraine.

Note : en écoutant cette partie de la vidéo (00’43” - 01’34”) on constate que l’extrait partagé par l’ORTM a été modifié. 

Dans son allocution, la dirigeante américaine n’a pas particulièrement fait référence au peuple malien, bien qu'elle a récemment insisté sur la position de son pays qui « est très claire en ce qui concerne le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de tous les États ».

Par conséquent, l'information diffusée par l'ORTM est fausse.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique

Fermez et continuez à lire

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique