Retour en Africa Check

Non, le bois dartre ne guérit pas l’hépatite B en trois jours

Dans une publication Facebook datée du 30 octobre 2019, la page Allô Docteur Benny Angovi, indique « le cassia alata guérit l'hépatite B en 72h ». Comme posologie, il est recommandé de faire bouillir la plante en question pendant environ une heure au feu ambiant.

« Laisser reposer et commencé à boire un verre chaque une heure pendant deux jours puis arrêtez la prise pendant deux jours. Après ces deux jours de repos, reprenez le traitement mais cette fois ci la dose réduite 3 fois par jour (matin-midi-soir) pendant 48h » (sic), prescrit l’auteur du post qui prévient : « si votre hépatite est déjà chronique, continuez le traitement pendant 3 semaines ».


Le Cassia Alata, c’est quoi ?


Selon le site du système national américain de matériel génétique végétal, le Cassia Alata, connu en français sous l’appellation bois dartre, est une plante originaire d'Amérique du Sud.

Il est mentionné sur ce site, sans plus de détails, qu'en plus d'être une plante ornementale, le bois dartre aide également dans le contrôle de l'érosion des sols. Cependant, il n'y est pas mentionné de propriétés thérapeutiques.

Dr Erick Gbodossou, président de Prometra, une ONG s’activant dans la médecine traditionnelle, ajoute que : « le nom scientifique du cassia alata est Senna Alata de la famille des caesalpiniaceae ».

« C'est un arbuste de 4 à 5 mètres utilisé pour soigner des dermatoses rebelles », soutient Dr Gbodossou.

Qu’est-ce que l’hépatite B ?


Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’hépatite B est une infection virale qui s’attaque au foie et peut entraîner une affection aiguë comme une affection chronique de cet organe.

« Le virus responsable est le plus souvent transmis par la mère à l’enfant lors de la naissance et de l’accouchement, ou par contact avec du sang ou d’autres liquides corporels », explique une note sur le site de l’OMS.

« Les principaux modes de contamination sont l'exposition à des produits sanguins et à leurs dérivés avant leur dépistage systématique, lors de relations sexuelles non protégées et la transmission verticale périnatale. Le virus étant présent dans la salive et dans le sperme, une transmission par contact des sécrétions avec les muqueuses est possible », ajoute une fiche d’information du Programme national de lutte contre les hépatites au Sénégal.

En 2015, l’OMS estime que 257 millions de personnes vivaient avec une hépatite B chronique. Cette même année, l’hépatite B avait provoqué, selon les estimations, 887 000 décès, principalement par cirrhose ou par carcinome hépatocellulaire (c’est-à-dire par un cancer primaire du foie).

« En 2017, 1,1 million de personnes ont été nouvellement infectées par le virus de l’hépatite B », selon la même source.

Impossible de soigner l’hépatite B en trois jours


La Cassia Alata, ne peut pas soigner l’hépatite B, encore moins en trois jours, soutient Dr Michel Mufalumé du Centre hospitalier national universitaire de Fann à Dakar, au Sénégal.

Dr Mufalumé qui suit une spécialisation en maladies infectieuses et tropicales à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, soutient que le délai est exagéré pour la simple raison que le traitement de l’hépatite B passe par plusieurs étapes : faire une analyse pour voir si c’est une hépatite aiguë ou chronique, tenter de faire un arrêt de la réplication du virus, faire le bilan, puis le suivi.

« Le traitement peut prendre des mois », résume-t-il.

Au-delà de six mois sans traitement, l’hépatite B peut évoluer en hépatite chronique qui, s’il n’est pas traité, va se muer en cirrhose et peut déboucher en cancer du foie, prévient le médecin. « Beaucoup de patients nous arrivent avec une hépatite chronique, parce qu’ils avaient débuté avec la médecine traditionnelle », confie Dr Mufalumé.

« La plupart des plantes aggravent la maladie, puisqu’elles sollicitent davantage le foie qui est déjà atteint », renchérit Dr Mawade Ndiaye, un médecin généraliste.

Bien qu’il reconnait que certaines plantes ont des vertus médicinales, ce dernier, en confirmant les propos du Dr Mufalumé sur la durée du traitement, ajoute qu’il faut être très prudent dans l’automédication concernant l’Hépatite B, puisque « même le paracétamol peut être parfois contre indiqué, selon les stades (de la maladie) ».

Concernant le traitement de l'hépatite B, il explique que les médicaments les plus indiqués sont les antirétroviraux, vu que c’est une maladie chronique.

Ce que dit l'OMS sur le traitement de l'hépatite B


Ces indications sont confirmées par une note de l’OMS, qui assure que les infections chroniques par le virus de l’hépatite B peuvent être traitées par des médicaments, notamment des agents antiviraux par voie orale.


« Ce traitement peut ralentir la progression de la cirrhose, réduire l’incidence des cancers du foie et améliorer la survie à long terme », explique la note.



Conclusion : le cassia Alata ne soigne pas l’hépatite B en 3 jours


Sur la page Facebook Allô Docteur Benny Angovi, il est mentionné que le cassia alata (bois dartre) guérit l'hépatite B en 72 heures.

Les médecins Mawade Ndiaye et Michel Mufalumé soutiennent que c’est impossible, car non seulement aucune étude ne l’a mentionné, mais le traitement de l’hépatite B passe par plusieurs étapes qui peuvent prendre des mois.

Le programme national de lutte contre les hépatites au Sénégal quant à lui, conseille la prise d’agents antiviraux par voie orale, pour traiter la maladie.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters