Retour sur Africa Check
JOHN WESSELS / AFP

Quelle est la part des jeunes dans la population sénégalaise ?

Une candidate de l'opposition aux élections législatives du 31 juillet 2022 au Sénégal a affirmé que 75 % de la population du pays étaient des jeunes. Nous avons examiné ce chiffre de plus près.

  • Sur cent personnes, les soixante-quinze sont des jeunes (Ndèye Rokhaya Dramé, tête de liste départementale de la coalition Naatangue Askan Wi à Guédiawaye pour les élections législatives du 31 juillet 2022).
  • Selon l’Agence nationale de la statistique et de la démographie, la moitié de la population sénégalaise a moins de 18 ans et la moyenne d’âge est de 19 ans.

  • Les personnes âgées de 15 à 35 ans – tranche d’âge qui correspond à la définition d’un jeune par la Charte africaine de la jeunesse – représentent 31,07 % (Annuaire de la population du Sénégal 2021, ANSD).

  • Les personnes âgées de moins de 35 ans représentent 72,2 % de la population sénégalaise (Annuaire de la population du Sénégal 2021, ANSD).

Lors d’un meeting tenu mi-juillet 2022 à Guédiawaye, dans la banlieue de Dakar, une candidate de la coalition d’opposition Naatangue Askan Wi aux élections législatives du 31 juillet 2022 a soutenu que 75 % de la population sénégalaise étaient des jeunes. Au Sénégal, « si vous prenez cent personnes, les soixante-quinze sont des jeunes », a affirmé Ndèye Rokhaya Dramé, tête de liste de ladite coalition pour le département de Guédiawaye.

La déclaration, faite en wolof (langue la plus parlée au Sénégal), a été retransmise le 13 juillet 2022 par la télévision publique sénégalaise (RTS1), dans le cadre du journal dédié à la campagne électorale et mise en ligne sur la chaîne YouTube de cette chaîne.

Qui est considéré comme jeune ?

Selon l’Organisation des Nations unies (ONU), « il n’existe pas de véritable consensus universel sur la tranche d’âge à prendre en compte lorsqu’il s’agit des jeunes ». L'organisation mondiale précise toutefois que, « à des fins statistiques, (...) sans préjudice de toute autre définition proposée par les États membres », elle « considère que le jeune est une personne âgée de 15 à 24 ans ».

Tidiane Kamara, ingénieur statisticien-économiste à l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) du Sénégal, explique que dans les pays en voie de développement, on est considéré comme jeune jusqu’à l'âge de 35 ans. Cela correspond à la définition de la Charte africaine de la jeunesse adoptée en juillet 2006, qui considère comme jeune « toute personne âgée de 15 à 35 ans ».

Que disent les données disponibles ?

Les données démographiques les plus récentes sur le Sénégal se trouvent dans l’Annuaire de la population du Sénégal 2021, publié en décembre 2021 par l’ANSD. Le document indique que le Sénégal comptait 17 215 433 habitants cette année-là.

Selon l'agence de la statistique, « les données contenues dans cet annuaire sont extraites des projections démographiques réalisées par l’ANSD et portant sur la période 2013-2063 ».

Le rapport montre que le Sénégal est « caractérisé par la jeunesse de sa population », avec la moitié âgée de moins de 18 ans et une moyenne d’âge de 19 ans.

Sur la base de la définition de la Charte africaine de la jeunesse, les personnes âgées de 15 à 35 ans représentent 31,07 % de la population sénégalaise, selon les données du rapport. Toutefois, si on prend en compte toutes les personnes âgées de moins de 35 ans, elles représentent 72,2 %.

L’ANSD projette la population sénégalaise à 17 738 795 habitants pour 2022.

 

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique