Retour sur Africa Check

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : les inscriptions pour les Prix africains de fact-checking 2024 sont ouvertes

Cette année, les Prix africains de fact-checking en sont à leur onzième édition. Il s'agit du plus ancien programme de récompenses célébrant le journalisme de vérification des faits dans les médias en Afrique.

Les inscriptions pour les Prix africains de fact-checking 2024 sont ouvertes aux journalistes, aux étudiants en journalisme et aux vérificateurs de faits professionnels. En 2023, nous avons reçu 236 candidatures en provenance de 24 pays africains. Nous en attendons encore plus en 2024.

« Le nombre croissant d'inscriptions au fil des années, ainsi que l'expansion des pratiques de vérification des faits dans un certain nombre de pays, constitue un indicateur significatif de l'impératif de promouvoir une culture de l'exactitude à travers le continent. Alors que de plus en plus d'entités s'engagent dans la vérification des faits, qu'il s'agisse d'organisations indépendantes, de médias ou d'organismes gouvernementaux, il y a un effort collectif pour vérifier les déclarations et les affirmations publiques, favorisant ainsi une culture où l'exactitude est valorisée et la désinformation est contestée. Cela reflète une tendance notable vers l'accentuation de l'importance de l'exactitude et de la véracité dans la diffusion de l'information », a déclaré Hlalani Gumpo, responsable de la sensibilisation et de l'impact chez Africa Check.

Elle a ajouté : « Ces prix célèbrent les personnes en Afrique qui se consacrent à la tâche vitale de vérification des faits. C'est le moyen par lequel nous manifestons notre reconnaissance et honorons leurs efforts diligents en faveur de la transparence, favorisant ainsi l'exactitude dans le discours public ».

James O'Kongo et Mary Kulundu ont été les lauréats 2023 dans la catégorie "Fact-check de l'année par un vérificateur de faits professionnel". O'Kongo a déclaré : « Je tiens à dédier cette reconnaissance aux journalistes et vérificateurs de faits inflexibles qui s'engagent à tenir le public bien informé et à assurer la responsabilité de ceux qui occupent des postes de pouvoir. Surtout en période difficile, il reste essentiel pour nous tous de remplir nos responsabilités avec intégrité et courage ».

Kulundu a ajouté : « Ce prix souligne l'importance critique de tenir le pouvoir responsable, en particulier pendant les périodes délicates de tension politique au sein d'un pays. La désinformation peut rapidement attiser les tensions, rendant essentiel pour les journalistes et, surtout, les vérificateurs de faits de s'impliquer et de veiller à ce que le public ne soit pas induit en erreur par la propagande ».

Pour être éligibles, les articles soumis doivent avoir été publiés ou diffusés pour la première fois entre le 1er juillet 2023 et le 14 juillet 2024. Ces vérifications de faits devraient conclure qu'une affirmation sur un sujet important, originaire ou pertinent pour l'Afrique, est soit trompeuse, soit fausse.

Il existe trois catégories pour ces Prix :

  • Fact-check de l'année par un journaliste en activité
  • Fact-check de l'année de l'année par un vérificateur de faits professionnel
  • Fact-check de l'année de l'année par un étudiant en journalisme

Les gagnants des catégories consacrées aux journalistes en activité et aux vérificateurs de faits professionnel recevront chacun 3 000 dollars américains. Les finalistes recevront 1 500 dollars. Pour la catégorie réservée aux étudiants en journalisme, le gagnant recevra 2 000 dollars et le finaliste 1 000 dollars.

Les inscriptions se clôturent le 14 juillet 2024 à minuit GMT. Pour plus d'informations et pour en savoir plus sur les conditions générales, veuillez visiter la page des Prix africains de fact-checking

Contact presse : Hlalani Gumpo, [email protected].


À propos d'Africa Check : Africa Check est une organisation à but non lucratif créée en 2012 pour promouvoir l'exactitude dans le débat public et les médias en Afrique. L'objectif de notre travail est d'améliorer la qualité de l'information disponible pour la société à travers le continent.

Republiez notre contenu gratuitement

Veuillez remplir ce formulaire pour recevoir le code de partage HTML.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique