Retour sur Africa Check

Attention, l’histoire derrière cette femme enceinte « ayant donné naissance à 17 bébés » est fausse

Un photomontage sur Facebook montre trois images : à gauche, une dame enceinte, au ventre démesurément grand. Et puis les deux autres photos à droite laissent voir respectivement un homme entouré de plusieurs bébés, et d'autres bébés éparpillés à travers une pièce, qui s’amusent avec une dame.



« Dieu est grand », tel est le commentaire qui accompagne la publication. Le post circule sur Facebook au moins depuis le 23 octobre 2019.

En réalité, c’est un photomontage qui a  été manipulé. Nous vous expliquons pourquoi.

Un article satirique !


En effectuant une recherche d’image inversée avec Yandex, nous découvrons que cette image a largement été relayée sur Facebook et Twitter en mai et juin 2019, avec des commentaires en Anglais. Traduits, ils donnent ceci :

« Catherine Bridge détient le record mondial du plus grand nombre de bébés nés d'une grossesse en donnant naissance à 17 bébés. Catherine Bridge a donné naissance à 17 garçons magnifiques et identiques. Catherine et son mari choisissent les noms des garçons (…) »

Ces publications citent un magazine, Women Daily. Sauf que le magazine mentionne clairement dans son article « bien que la nouvelle soit devenue virale, ce n'était malheureusement qu'un article de fiction écrit par le World News Daily Report ».

En effet, une recherche des mots-clés de cette information sur internet mène vers ce hoax, qui est bien l’œuvre du site satirique World News Daily Report, qui l’avait publié en février 2019.

La photo de la jeune dame a été manipulée. Vous pouvez voir la photo originale et celle retouchée ici.

– Azil Momar Lô (06-11-2019)

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique