Retour en Africa Check

Barack Obama n’est pas né au Kenya

Un article partagé sur Facebook le 7 juin 2019 indique que l’ancien président américain Barack Obama n’est pas né aux Etats-Unis.

« Barack Obama n’est pas né aux Etats-Unis, son demi-frère publie un certificat de naissance », est titré cet article du site d’information sénégalais leral.net.



On y lit que « Malik Obama veut toujours démontrer que son frère, premier président noir des Etats-Unis, n’avait pas la nationalité requise. Pour prouver ses dires, il a produit une photo déjà diffusée en 2009, la présentant comme un certificat de naissance ».

Une rumeur vieille…


Même s’il a été partagé récemment sur Facebook, ledit article a été initialement publié par leral.net le 12 mars 2017 ; Senenews et Xibaaru  deux autres sites d’information sénégalais, avaient également publié le même article – quasiment mot pour mot – à la même date.

La citoyenneté de Barack Obama fait l’objet de polémique depuis plusieurs années.

En juillet 2009, le site du journal français Le Figaro publiait un article indiquant que « huit mois après l'arrivée de Barack Obama à la Maison-Blanche, certains Américains refusent toujours d'accepter la légitimité de son élection, au motif qu'il ne serait pas né Américain ».

En août 2010, le site web français Conspiracy Watch, présenté comme un Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot, indiquait qu’un Américain sur quatre doute qu’Obama soit né aux Etats-Unis.

…. et fausse


Sur l’encyclopédie en ligne Wikipedia figure un article intitulé « Théories sur la citoyenneté de Barack Obama » renseigne sur l’origine de cette rumeur sur la citoyenneté de Barack Obama.

On y lit notamment qu’ « en 2011, alors que Donald Trump envisage l'éventualité d'une candidature à l'élection présidentielle de 2012, il reprend une théorie selon laquelle Barack Obama ne serait pas né sur le territoire des États-Unis, mais au Kenya, ce qui aurait pour conséquence de le rendre inéligible au poste de président des États-Unis ».

Barack Obama s'était même résolu à publier son acte de naissance.

Finalement, le 16 septembre 2016, Donald Trump reconnaissait que son prédécesseur est bel et bien né sur le sol américain.

Le 13 mars 2017, après la publication – par Malik Obama, le frère de Barack Obama – d’un document sensé démontrer que le 44e président américain n’est pas né aux Etats Unis, Les Décodeurs, la cellule de fact-checking du journal Le Monde, démontait ce « faux certificat de naissance de Barack Obama au Kenya ».

Les Décodeurs ont rapporté que le gouvernement kényan, contacté par le site américain de fact-checking Politifact en 2009, avait démenti la validité du prétendu certificat de naissance de Barack Obama.

« Plusieurs autres incohérences ont été relevées à l’époque, notamment le fait que des empreintes de pieds d’enfants ne figuraient pas sur les certificats de naissance kényans en 1961, comme le rappelle le Washington Post », soulignaient les fact-checkeurs du Journal Le Monde

Valdez Onanina (10.06.2019)

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters