Retour sur Africa Check

Ces images n'ont pas toutes été prises dans le contexte du conflit russo-ukrainien

« La bataille de Kiev... les soldats russes et tchétchène sont entrés dans la capitale ukrainienne, les bombardements se sont intensifiés hier nuit la ville de Kiev est un champ de bataille.... », indique cette publication datée du 2 mars 2022. Elle montre notamment quatre photos censées illustrer le conflit actuel entre la Russie et sa voisine l'Ukraine.

D'autres internautes ont partagé ces mêmes photos en les liant au même contexte (1, 2, 3, 4, 5, 6).

Capture d'écran de la publication

Des images mises hors contexte

En effectuant une recherche d’image inversée nous pouvons constater que trois de ces images ont été sorties de leur contexte.

Capture d'écran de la publication

La première image illustre cet article de L’Express daté du 9 février 2014. Prise par le photographe Vasily Fedosenko, pour l’agence de presse Reuters, elle montre des affrontements entre opposants et forces de l’ordre sur la place Maïdan en Ukraine, lors d’une insurrection pro-européenne

Capture d'écran de la publication

La deuxième image s'inscrit dans le même contexte que la première. Elle montre également des affrontements entre des opposants et les forces de l’ordre en 2014 à la place Maidan. Elle a été photographiée le 19 février 2014 par Andrey Stenin pour le média Sputnik. 

« Des policiers et des partisans de l'opposition sont vus sur la place Maidan Nezalezhnosti à Kiev, où des affrontements ont commencé entre les manifestants et la police », renseigne la légende de la photo

Capture d'écran de la publication

La troisième photo que l’on retrouve dans cet article de L’EXPRESS a été prise par Louisa Gouliamaki, photographe à L'Agence France-Presse. Elle montre encore les dégâts des manifestations du soulèvement pro-européen en Ukraine, en 2014. 

Capture d'écran de la publication

Quant à la dernière image, on la retrouve dans cet article du quotidien Le Monde publié le 26 février 2022. Prise dans l’actuel contexte de crise entre l'Ukraine et la Russie, elle montre un « incendie et panache de fumée durant un pilonnage à Kiev, en Ukraine, le 26 février 2022 ». 

En définitive, même si ces images ont été prises à Kiev (Ukraine), toutes n'illustrent pas le conflit russo-ukrainien de 2022.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique