Retour sur Africa Check

Cette conversation entre le roi d’Arabie Saoudite et Vladimir Poutine est fausse



« Le roi d'Arabie Saoudite a demandé à Poutine s'il pouvait construire une grande mosquée à Moscou. ++Aucun problème++ , a répondu Poutine, ++mais à une condition : que vous autorisiez dans votre capitale la construction d'une grande église orthodoxe++. Refus du roi. Sujet clos », lit-on à travers cette publication.

Une intox vieille de deux ans


En effectuant une recherche par mots clés, on constate que cette supposée conversation entre Vladimir Poutine, le président russe et Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, le roi saoudien, avait déjà circulé sur Internet en 2017.

Cette rumeur est survenue après la visite du roi Salman d’Arabie Saoudite, en 2017, en Russie. C’était la première fois qu’un monarque saoudien se rendait au pays du Kremlin.

Le prétendu échange entre Vladimir Poutine et le roi Salman à propos de l’érection d’une mosquée n’est, à vrai dire, qu’un détournement d’un fait réel qui a eu lieu en 2008 : l’Arabie Saoudite avait demandé à la Russie de construire une mosquée au sein du territoire russe. Ce que trois groupes orthodoxes russes avaient refusé dans une lettre ouverte, arguant qu’une mosquée serait érigée en Russie si l’Arabie Saoudite acceptait de bâtir une église orthodoxe dans son territoire.

Par ailleurs, notons qu’il existe déjà une grande mosquée à Moscou, inaugurée en septembre 2015. Elle a une superficie de 19 000m² et peut accueillir jusqu'à 10 000 personnes.

– Azil Momar Lô (21.11.2019)

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique