Retour en Africa Check

Cette offre de bourse de solidarité est frauduleuse

Sur Facebook, cette page au nom de Tea Priscille Frogier, membre du gouvernement de la Polynésie française, propose dans cette publication, une bourse de solidarité et d'aide familiale. 

Sur l’image illustrant la publication, on voit une femme recevoir un chèque géant sur lequel on peut lire : « Financement non remboursable; quarante millions xpf (franc pacifique). Une aide de l’Etat lancée par le ministère de la famille, l’ONU, l’UNICEF en collaboration avec la banque postale ».  

Capture d'écran de la publication

Offre frauduleuse

Une recherche inversée d’image nous permet de découvrir que cette photo d’illustration a été manipulée. Elle ne montre pas une femme recevant un financement non remboursable mais plutôt une lauréate de l’édition 2018 des Doctoriales de la Polynésie française, un évenènement qui promeut les travaux de recherche menés en territoire français d’Outre-mer.

De plus, dans une note publiée sur son site officiel, le gouvernement de la Polynésie française met en garde les utilisateurs sur ce type de messages. 

« Depuis le début de la crise du Covid-19, de nombreuses offres de financement gratuit apparaissent sur Facebook, en se faisant passer pour des membres du gouvernement de la Polynésie française, pour des parlementaires, ou en se réclamant de l’Europe, voire de l’ONU et de l’UNICEF. Ces offres sont le fait d’escrocs sans aucun scrupule et le gouvernement de la Polynésie française invite les Polynésiens à ne pas prendre contact avec ces pages, et surtout à ne donner aucune coordonnée bancaire où à transférer de l’argent », lit-on à travers cette note.

 « Des plaintes ont d’ores et déjà été déposées contre certains auteurs de ces pages ou ont fait l’objet de signalement auprès du procureur de la République. Le gouvernement invite ceux qui auraient pris contact avec ces pages Facebook à se signaler auprès des autorités judiciaires », lit-on encore.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters