Retour en Africa Check

Cette photo de Jacob Zuma en uniforme de prisonnier est manipulée

Début juillet 2021, l’ancien président sud-africain Jacob Zuma, a décidé de « se conformer à l'ordonnance d'incarcération » dont il faisait l’objet. Il avait été condamné, le 29 juin 2021, à quinze mois de prison ferme pour « outrage à la justice » par la Cour constitutionnelle.

C’est dans ce contexte que cette image – reprise ici – sur laquelle on voit Jacob Zuma, vêtu d’une tenue de prisonnier à côté d’autres détenus, a été partagée sur Facebook avec la légende suivante : « Zuma, I'ancien Président d'Afrique du Sud, ici en uniforme de prisonnier et en rang dans la file des détenus allant chercher leur ration alimentaire ».

Capture d'écran de la publication

En effectuant une recherche inversée d’image de la première photo, celle sur laquelle on voit l’ex-président sud africain en tenue de prisonnier, nous retrouvons sa version originale dans cette publication datant de 2018. Mais aucune information n’est donnée sur son origine. Nous la retrouvons également dans cet article de 20minutes.fr daté de 2010 intitulé « Contre le sida, une province sud-africaine fait circoncire ses détenus ».

En réalité, cette photographie a été prise en 2002 par la photographe Anna Zieminski. « Un détenu sourit en tenant une bougie allumée pendant une minute de silence à la mémoire de tous les détenus atteints du VIH/Sida, lors de la visite du ministre des Affaires correctionnelles, Ben Skosana, à la prison de Pollsmoor, au Cap, le 12 octobre 2002 », pouvons nous lire dans la légende de la photo sur afpforum.com, la banque d’images de l’Agence France Presse. 

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters