Retour en Africa Check

Cette photo du président burundais est mise hors contexte

Au Burundi, le vainqueur de l’élection présidentielle du 20 mai 2020, Evariste Ndayshimiye, qui est aussi le secrétaire général du Parti au pouvoir, devait initialement prendre ses fonctions le 20 août 2020, à la fin du mandat de son prédécesseur Pierre Nkurunziza.

Mais à la suite du décès de ce dernier, le 8 juin 2020, Evariste Ndayshimiye est officiellement devenu le président du Burundi le 18 juin 2020.

Ainsi après son investiture, cette publication en date du 7 juillet 2020 présente une image sur laquelle on voit Evariste Ndayishimiye et sa femme portant des briques sur leur tête; on peut également lire : « l’actuel président du Burundi en compagnie de sa femme au service humanitaire du 4 juillet 2020 ».

La même image est publiée par cet internaute avec la légende suivante : « le nouveau président du Burundi, sa femme, son équipe sont mobilisés pour les travaux communautaires. Les autorités congolaises où sommes-nous ».

Une photo prise en 2016


En faisant une recherche inversée de l'image, nous l'avons retrouvée dans un tweet du journaliste ougandais Charles Onyango-Obbo, daté du 18 juin 2020. Il donne la précision qu'il s'agit d'une photo datée d'avant l'investiture d’Evariste Ndayishimiye.



En réalité, la photo a été postée le 17 décembre 2016 par l’actuel président burundais sur son compte Twitter, « Avec la population de Giheta (Gitega), nous avons collecté des briques pour la construction du bureau de la colline », peut-on lire du tweet.



Africa Check a contacté Doriane Munezero, conseillère et chargée presse, info et communication à la présidence burundaise. Elle a précisé que cette photo n'a pas été prise le 4 juillet 2020 mais « lors des travaux de développement communautaire (TDC) sur le chantier des bureaux de la Zone Kabanga, dans la capitale politique Gitega ».

« Il en existe plusieurs de ce type car les autorités burundaises participent régulièrement aux TDC aux côtés de la population », assure Doriane Munezero.

D’autres images de cette journée de travaux de développement communautaire sont publiées dans cet autre tweet d’Evariste Ndayishimiye et dans cet article daté de décembre 2016.

– Dieynaba Thiombane

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters