Retour en Africa Check

Cette photo n’a aucun rapport avec la présence de l’armée française au Niger

Cette image publiée sur Facebook le 19 novembre 2021 par la page « Les bâtisseurs », montre, selon son auteur, des milliers de nigériens qui marchent pour dire non à la présence de l'armée française au Niger.  

Capture d'écran de la publication

Une manifestation au Niger après le meurtre d’un étudiant

La recherche inversée d’image nous a permis de retrouver l’image que nous vérifions au milieu d’une série d’images publiées le 19 novembre 2021 sur le site internet de Danmasani Radio (Niger).

Danmasani Radio indique que la photo, prise au Niger, montre une manifestation d’étudiants protestant contre le meurtre d’étudiants.

Ainsi, en effectuant une recherche avec les mots-clés (Niger, les étudiants protestent contre le meurtre d’un étudiant) sur le site de l’Agence Nigérienne de Presse (ANP), nous retrouvons cet article qui informe que « l'Union des étudiants nigériens à l'Université de Tahoua (UENUT) a organisé, le jeudi 18 novembre 2021 à Tahoua, une marche pacifique pour protester contre l'assassinat d'un étudiant dans la cité universitaire. 

En outre, une vidéo de la marche a même été publiée sur la page Facebook de l’UENUT. On peut voir à partir de cette dernière les images des mêmes personnes qui figurent sur la photo que nous vérifions. 

 

 

NOTE - Par ailleurs, il y a eu un affrontement entre des manifestants nigériens et un convoi militaire français en provenance du Burkina. En effet, selon cet article de Ouest France daté du 27 novembre 2021, « au moins deux personnes ont été tuées et 18 autres blessées samedi dans l’Ouest du Niger lors d’affrontements entre des manifestants et un convoi militaire français en provenance du Burkina Faso que des protestataires ont tenté de bloquer ». 

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique