Retour en Africa Check

Cette photo ne montre pas un imam palestinien atteint par une balle tirée par des soldats israéliens

« Des soldats israéliens ont tirés à bout portant une balle sur la tête d'un imam en Palestine qui était en prière, par miracle la balle a brûlé seulement le bonnet mais n'a pas pu percer son corps » lit-on à travers cette publication partagée des milliers de fois (1,2,3,4,5,6,7).

Capture d'écran de la publication

Un Irakien miraculé

La photo est authentique mais ne montre pas un imam palestinien qui a reçu une balle des soldats israéliens.

A partir d’une recherche inversée d’images, on constate qu’en réalité cette image date d’au moins de 2014 et montre un Irakien qui a été touché par une balle à Fallujah (dans l’Ouest de l’Irak), alors qu’il rentrait d’une prière à la mosquée, rapporte le site d’informations algérien Al Watan.

L’homme que l’on voit sur l’image s’est confié au média alarabia.net, confiant avoir été touché alors qu'il se rendait à la mosquée dans le quartier Nazzal dans le centre de Fallujah, théâtre de violents affrontements lors de la guerre civile irakienne.

« Mon véhicule a été touché par une pluie de balles par les forces d'Al-Maliki, et pourtant j'ai continué mon chemin pour échapper aux affrontements, et je n'ai pas ressenti à ce moment-là une douleur dans la tête, qu'une balle y était incrustée. Ce n’est qu’après m’être arrêté que j’ai ressenti la douleur, alors je suis immédiatement allé à l'hôpital de Fallujah », relate-t-il.

En outre, comme l’explique cet article de slate.com, « une balle dans le crâne n’est pas forcément mortelle ». 

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters