Retour en Africa Check

Cette publication rapporte une histoire fausse



Sur Facebook, cette publication de la page guinéenne Source claire 224 datée du 27 octobre 2019 présente une série de six photos sensées montrer une femme, Juelama Paraiso, connue sur les réseaux sociaux pour son physique marqué de rondeurs.

Sur une des photos, on voit une femme, amaigrie, assise à même le sol. L'auteur de la publication donne à croire qu'il s'agit de la même personne, la nommée Juelama Paraiso, qui serait atteinte d'une maladie.


Une fille malade et pauvre secourue au Nigéria


Des recherches sur Juelama Paraiso, la femme identifiée dans la publication, révèlent qu’elle est une personne vivant en Angola et est plus ou moins connue sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, trois des six photos qui figurent dans cette publication avaient été publiées sur le compte Facebook de Juelama Paraiso.

Cependant, la photo où l'on voit une femme amaigrie assise à même le sol, bien que réelle, n'est pas celle de Juelama Paraiso. Une recherche inversée de l'image par Google, permet de constater que cette photo a été prise à Ajah au Nigéria en octobre 2019.

La femme, visiblement malade, qu’on y voit s'appelle Ineka et est âgée de 21 ans. Plusieurs personnes dont la journaliste nigériane Sandra  Ezekwesili, lui avaient finalement apporté de l'aide. Dans cet article du site The Guardian Nigeria, des photos de la jeune Ineka montrent que sa santé s’est améliorée et qu’elle reprend des forces.

La journaliste Sandra  Ezekwesili y explique comment l’adolescente, originaire de l’Etat de Bénue à l'est du Nigéria, et qui avait déménagé à Lagos pour travailler, a été secourue alors qu’elle était sévèrement malade persécutée par certains passagers qui la considéraient comme une femme de rue.

Contactée via la messagerie de Twitter par Africa Check pour savoir si Ineka et Juelma Paraiso ont un quelconque lien, Sandra Ezekwesili a répondu par la négative en précisant que la jeune Ineka « n’a même de compte sur les réseaux sociaux » – Dieynaba Thiombane

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters