Retour en Africa Check

Côte d’Ivoire : Non, ces photos ne montrent pas la livraison du métro d’Abidjan

En novembre 2017, le président ivoirien Alassane Ouattara, en compagnie de son homologue français Emmanuel Macron, donnait le coup d’envoi des travaux du métro d’Abidjan, un projet « ambitieux » mené par un consortium d’entreprises françaises. Initialement prévues pour durer quatre ans, les constructions ont été arrêtées avant d’être relancées en décembre 2019. Ainsi, un nouveau délai de livraison est annoncé pour 2023.

Après la réélection d’Alassane Ouattara à la suite de la dernière présidentielle ivoirienne, cette publication sur Facebook, partagée plus d’un millier fois sous ce post donne à croire que le métro est arrivé en Côte d’Ivoire. La déclaration est illustrée par des photos d’une rame de métro qu’on débarque et de l’intérieur de celle-ci. Mais en réalité, ces images ont été prises en Chine.


Livraison des rames du métro de Wuxi, en Chine


La recherche inversée d’image procédée sur la première photo révèle qu’elle a été prise le 21 octobre 2020, non pas en Côte d’Ivoire, tel que le prétend la publication, mais en Chine. Elle montre la livraison des rames du métro de la ville de Wuxi, dans l’est de la Chine.

Sur son compte Twitter, l’entreprise conceptrice du véhicule publie les deux photos, celles même que nous voyons sur la publication que nous vérifions, en indiquant sur la légende : « Aujourd'hui, Wuxi a son nouveau métro fabriqué par # CRRC ZELC ~ Wuxi meteo line 4. C'est un véhicule à 6 sections, conçu à une vitesse de 80 km/h et son design a été inspiré par la culture traditionnelle chinoise ».



Sur le site de railjournal.com, l'évènement est rappelé vers la fin de cet article sur l’ouverture de la ligne 3 du métro de Wuxi.

-Dieynaba Thiombane

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Lutter contre la désinformation sur les coronavirus

Africa Check travaille avec la CoronaVirusFacts/DatosCoronaVirus Alliance, une coalition de plus de 100 fact-checkers qui luttent contre la désinformation sur la pandémie de Covid-19.

Pour en savoir plus sur cette alliance, cliquez ici.

Further Reading