Retour en Africa Check

Covid-19 : de faux propos attribués au président malgache

Le 20 avril 2020, le président malgache Andry Rajoelina annonçait la mise au point, par des chercheurs de l'Institut malgache de recherches appliquées, du Covid Organics, un remède naturel à la fois curatif et préventif contre la Covid-19.

Malgré la controverse que ce médicament a soulevée par la suite, notamment en ce qui concerne son efficacité, le chef de l'Etat malgache continue de promouvoir « une solution africaine » face à la Covid-19 et le recours au Covid Organics.

Ainsi au début du mois de mai, des pays comme la Guinée Bissau, le Niger ou encore le Sénégal ont annoncé avoir acquis le remède malgache fait à base d’artémisia et de plantes endémiques de Madagascar.

C’est dans ce contexte qu’un message, écrit dans un français approximatif et relayé sur WhatsApp au Sénégal, prétend que le président malgache a révélé avoir reçu une somme conséquente de la part de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour « empoisonner » le Covid Organics destiné aux pays africains.

Le même message a été publié sur Facebook le 4 mai 2020 par la page Ivoiremessages.com et partagé plus de 3000 fois à la date du 10 mai 2020.

Démenti de la présidence malgache


Il convient de préciser qu’à ce jour, il n’existe aucun vaccin contre le nouveau coronavirus, même si plusieurs initiatives de recherche sont en cours dans un certain nombre de pays.

En outre, ni Andry Rajoelina, ni la présidence malgache, n'ont communiqué sur ce message relayé sur WhatsApp et Facebook.

De plus, nous avons contacté Nachouat Meghouar, conseillère Relations internationales du président de Madagascar. Elle a indiqué à Africa Check que  « ces propos attribués au président de Madagascar sont faux. La présidence de Madagascar dément formellement tout le contenu de ce texte ».

– Dieynaba Thiombane

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters