Retour en Africa Check

Covid-19 : non, cette vidéo ne montre pas des Africains stigmatisés et expulsés de la Chine

Au sud de la Chine, dans la ville de Canton, des membres de la communauté africaine disent être victime d’actes discriminatoires depuis l’annonce de cas de contamination à la Covid-19 chez certains Nigérians résidant dans le pays.

Des vidéos de ces actes discriminatoires ont été publiés sur les réseaux sociaux, créant une indignation de l’Union Africaine mais aussi des Etats-Unis.



Face à la pression diplomatique, le porte-parole du Ministère chinois des Affaires étrangères a promis dans un communiqué « de fournir des services de gestion de la santé sans différenciation, désigner des hôtels pour l'hébergement des étrangers devant faire l'objet d'une observation médicale et adopter un ajustement des prix pour ceux qui ont des difficultés financières ».

Et c'est dans ce contexte qu’une vidéo sur Facebook, visionnée plus de 150 000 fois et partagée plus de 4 000 fois à la date du 14 avril 2020 prétend montrer « des africains qui se font expulser de la Chine parce qu’étant la cause du virus ».

Même si les images sont authentiques, elles n’ont aucun rapport avec la pandémie qui sévit dans plus de 100 pays dans le monde.

Une vidéo qui date de 2017


Sur la vidéo, d’une durée de 2 minutes 57 secondes, publiée par la page Best People 225, on peut voir un groupe d’individus aux traits asiatiques prendre à parti une personne de race noire devant une rangée de boutiques.

D'après la recherche inversée d’une capture de la vidéo, cette dernière a été mise en ligne sur YouTube au moins depuis 2017 comme on peut le voir ici ou encore.

Dans les descriptifs de la publication sur YouTube, il est mentionné qu’il s’agit d’un Africain qui aurait volé dans un magasin chinois. Nos recherches pour en savoir un peu plus n’ont malheureusement donné aucune information supplémentaire.

Toujours est-il que, contrairement à ce qui est affirmé sur la publication Facebook, ces images n'ont aucun rapport avec des événements liés à la pandémie Covid-19.

(Note: Nous continuons nos recherches, quand nous en saurons plus sur l'origine et le contexte de la vidéo nous actualiserons cette article. Si vous pensez détenir ces informations, merci de nous les signaler ).

– Dieynaba Thiombane

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters