Retour en Africa Check

Covid-19 : non, cette vidéo ne montre pas un Africain qui se venge d'un Chinois

Après la sortie de l’Union africaine pour dénoncer le traitement des Africains en chine, plus précisément dans la ville de Canton, une vidéo circulant sur Facebook prétend montrer un africain qui se venge en frappant un commerçant chinois.

La vidéo a été publiée sur Facebook par cet internaute, le 14 avril 2020, indiquant que « les représailles contre la Chine sont ouvertes en Afrique ».



La page Afrique Monde, très suivie par des internautes africains, avait également publié cette vidéo le 15 avril 2020 avec les mêmes indications que celles données par l'internaute ci-dessus.

La vidéo montre une scène de violence entre un homme noir et une personne blanche, visiblement d'origine chinoise. On y voit l’homme noir tirer son protagoniste par le col avant de l'asséner de gifles et en hurlant « am I a nugu » ( traduction française : « Suis-je un nugu »). Le terme nugu désigne le singe en Kikuyu, une langue parlée par un groupe ethnique éponyme, au Kenya notamment.

Une vidéo qui circule depuis 2018 au moins


Avec une recherche par image inversée d’une capture de la vidéo, on découvre qu’en plus de n’avoir aucun lien avec la situation des Africains en Chine à cause de la pandémie Covid-19, elle date d'au moins 2018.

En novembre 2018, cette vidéo faisait l'objet d'un article du site ghanéen ghpage.com qui rapportait qu'un homme a giflé un Chinois pour l'avoir traité de singe.



 










Voir cette publication sur Instagram



















 

Chinese man called a Kenyan man ‘nugu’ meaning Monkey and he didn’t take it likely.


Une publication partagée par GhPage.Com™️ (@ghpagenews) le






En 2018, un homme d’affaire chinois avait été arrêté au Kenya pour avoir tenu des propos racistes envers les Kenyans, y compris le président Kenyatta, les traitants de singes.

- Dieynaba Thiombane

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters