Retour en Africa Check

Explosions à Beyrouth : faux, les pyramides de Gizah n’ont pas été illuminées aux couleurs du Liban

Le 4 août 2020, une double explosion a frappé le port de Beyrouth, la capitale libanaise, ravageant une grande partie de la ville. Des vidéos des deux explosions ont été relayées sur Internet, notamment sur les réseaux sociaux, par des médias locaux et internationaux.

Selon le dernier bilan du ministère libanais de la Santé, 154 personnes y ont perdu la vie. Des milliers de blessés sont aussi notés. C’est dans ce cadre qu’une photo des pyramides de Gizeh en Egypte, portant les couleurs du drapeau libanais est présentée comme un hommage aux victimes.

C’est le cas par exemple de ce tweet de l’historien français Eric Anceau.

Sur Facebook également, la même image est publiée par la page Egypte-actualités pour illustrer cet article du site d’informations Egytian Street.


Une image retouchée


Des monuments populaires à travers le monde comme le Burj Khalifa à Dubaï ou encore la Tour CN au Canada ont été mis aux couleurs du drapeau libanais en hommage aux victimes de la tragédie. Cependant, la recherche inversée d’image faite à partir de la photo des pyramides de Gizah aux couleurs du Liban révèle que l'image a été retouchée.

L’image originale a été prise le 18 avril 2020 lors de la  commémoration du « World Heritage Day », ou Journée internationale des monuments et des sites. Durant l’édition 2020 – qui portait sur une thématique guidée par le contexte sanitaire actuel – les pyramides de Gizeh ont été illuminées en bleu avec des messages de sensibilisation contre le coronavirus.

En outre, le directeur général du plateau de Gizeh, interrogé par le site d’informations égyptien El Balad, a démenti l’information selon laquelle les pyramides ont été illuminées aux couleurs du Liban après la double explosion.

– Dieynaba Thiombane

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters