Retour en Africa Check

Faux, le chercheur Charles Lieber n'a pas été arrêté par le FBI pour avoir créé le Coronavirus

Un message qui circule sur la messagerie WhatsApp affirme que le FBI, la police fédérale américaine, a arrêté la personne qui a créé le coronavirus.

« Enfin, le FBI a arrêté un professeur de l’Université de Boston qui était en relation avec l’Université chinoise et le laboratoire de recherche de Wuhan et qui était très bien payé par la Chine…», peut-on lire sur le message.



Il s’agirait d’un professeur de l’Université de Boston qui aurait été arrêté pour avoir créé le coronavirus. Si la capture d’écran montre l’image du prétendu professeur, cette publication sur Facebook reprend le même texte mais sans image.

Charles Lieber a été arrêté pour une autre raison


D’abord, Charles Lieber était professeur à l’Université de Harvard, et non de Boston. Il est chimiste et  spécialiste de la nanoscience et de la nanotechnologie.

Charles Lieber a bien été arrêté par le FBI, avec deux autres professeurs chinois. Cela remonte au 28 janvier 2020 et son arrestation n’a rien à voir avec le nouveau coronavirus.

En effet, Lieber est accusé de mensonge et de commerce de connaissances contre de l'argent. Il a aussi été accusé d’avoir ouvert un laboratoire à Wuhan en Chine, par ailleurs épicentre de la Covid-19, en échange de centaines de milliers de dollars provenant du gouvernement chinois.

L'affaire Lieber tourne autour d’un programme de recrutement chinois appelé The Thousand Talents Plan, lancé par le gouvernement chinois en 2008, principalement pour attirer en Chine les chercheurs chinois établis à l'étranger.

Dans le détail, la plainte pénale contre Lieber reproche au professeur d’avoir menti au gouvernement américain et à l’Université de Harvard au sujet de son implication dans le programme The Thousand talents Plan. Selon la plainte, Lieber a participé au programme au moins de 2012 à 2017, indique le site de la radio publique américaine, Npr.org.

Or, selon le département américain de la Justice, ce programme « vise à attirer des experts étrangers » et « les récompense pour le vol d’informations protégées ». Et puisque le chercheur était aussi financé par le gouvernement américain pour ses travaux à Harvard, il était tenu de divulguer tout intérêt financier étranger, ce qu’il a omis de faire.

La fausse information indiquant que Charles Lieber a été arrêté par le FBI parce qu'étant le créateur du Coronavirus a été démentie par plusieurs organes de fact-checking comme Décrypteurs, la cellule de fact-checking de Radio Canada.

Azil Momar Lô

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters