Retour en Africa Check

Faux, le Pape François ne projette pas une refonte de la Bible

Dans le documentaire intitulé Francesco, projeté le 21 octobre 2020 au Festival international du film de Rome, le Pape François, défend l’union civile entre homosexuels, arguant que « les personnes homosexuelles ont le droit d’être en famille. Ce sont des enfants de Dieu, elles ont le droit à une famille ».

Cette position du souverain pontife n’a pas manqué de soulever des critiques d'une partie de la communauté catholique.

C’est dans ce cadre que cette vidéo d’une interview du Pape s'exprimant en italien fait croire que ce dernier porte un projet de refonte de la Bible. Mais en réalité, le sous-titrage en français de cette vidéo n'est pas fidèle à ce que dit le chef de l'église catholique dans cette vidéo.

En la visionnant, on lit à travers les sous-titres, écrits dans un français approximatif, ces propos attribués au Pape François : « Il y a toujours eu des homosexuels et des personnes avec des tendances homosexuelles, et c’est plus grave au sein de mon église », ou encore « Dieu qui brûle Sodome et Gomorrhe à cause des homosexuels est l’une des absurdités de la bible qu’il faut changer. Dieu ne peut pas brûler ses enfants ».

Nous avons procédé à une capture d’image de la séquence que nous avons soumise à la technique de la recherche inversée d’image pour retracer les premières publications de cette vidéo sur internet. Les résultats nous renseignent que la vidéo, mise en ligne sur YouTube depuis octobre 2017 est authentique, mais le sous-titrage qui est biaisé.

Intervention du Pape sur la foi chrétienne


La vidéo originale a été notamment publiée par le compte YouTube du réseau de diffusion italien TV2000. Elle s’inscrit dans un épisode du programme « nuestro padro » (Notre Père) - Conversation entre le Pape François et Don Marco Pozza, aumônier de la prison de Padoue. Dans cet épisode, le Pape évoque la foi chrétienne et ce qu’elle implique.

« Nous disons que nous sommes chrétiens, nous disons que nous avons un père, mais nous vivons comme, je ne dis pas comme des animaux, mais comme des gens qui ne croient ni en Dieu ni en l'Homme, sans foi, et nous vivons aussi en faisant le mal, nous ne vivons pas dans l'amour mais dans la haine, en compétition, dans les guerres. Est-il sanctifié chez les chrétiens qui luttent entre eux pour le pouvoir ? Est-ce sanctifié dans la vie de ceux qui engagent un tueur à gages pour se débarrasser d'un ennemi ? Est-il sanctifié dans la vie de ceux qui ne prennent pas soin de leurs enfants ? Non, le nom de Dieu n'y est pas sanctifié », détaille en italien le souverain pontife..

Cette traduction nous a été confirmée par Seydina Kamara, président de l’association des sénégalais de Brescia et Province.

– Dieynaba Thiombane

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters