Retour en Africa Check

Faux, le Sénégal ne compte pas 4,5 millions de femmes célibataires

Au Sénégal, à la veille de la célébration de la journée internationale dédiée aux droits des femmes, l’information selon laquelle 4,5 des femmes sénégalaises sont des célibataires a largement circulé. Une information attribuée à une ONG britannique du nom de « Familiy Optimize ».

A l’origine, c’est le site d’information emedia.sn qui a partagé cette information. Elle a ensuite été reprise par d’autres médias comme le site Seneweb qui a partagé l'article sur sa page Facebook.

Une fausse information


Les  coordonnées de cette prétendue ONG ne figurent pas dans l’annuaire mondial des ONG édité par Wango, l’Association mondiale des ONG. Sur les moteurs de recherche, également, aucune trace de Family Optimize.

Sur Facebook; un internaute avait d'ailleurs confié être à l'origine de cette fausse information.



La radio sénégalaise I-radio qui avait repris l’information dans ses différentes éditions, s’en était excusée quelques jours plus tard.

 38 % femmes célibataires selon une étude


Les projections démographiques situaient à 7 427 372, le nombre de femmes au Sénégal en 2016.

D’après la dernière Analyse genre des bases de données existantes publiée en 2016 par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie du Sénégal, 38 % de femmes étaient célibataires (soit 2 822 401 femmes) contre 56 % chez les hommes.

L’analyse par sexe de la situation matrimoniale au Sénégal montre également qu’à l’échelle nationale 54 % des femmes étaient mariées contre 42 % seulement chez les hommes en 2016.

–  Africa Check (26.08.2019)

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading