Retour en Africa Check

Gambie : Faux, Ousainu Darboe n'a pas menacé de "dégager" les Sénégalais s'il est élu président

Sur Facebook, le site sénégalais d’informations Senego a rapporté que le candidat de United Democratic Party (UDP) à la présidentielle gambienne du 4 décembre 2021, Ousainy Darboe, a menacé « de jeter hors des frontières gambiennes la communauté étrangère dont les Sénégalais qui étouffent les Gambiens sur tous les plans, surtout économiquement ».

L'article de Senego, qui souligne que M. Darboe « l’a dit en campagne électorale et l’a répété à plusieurs reprises », ajoute que « (…) au soir de son élection en Gambie, il (Ousainu Darboe) se chargera de sortir, idem, les troupes sénégalaises qui assurent la sécurité du Palais présidentiel de la Gambie ».

Mais en réalité cette information est fausse. Nous vous expliquons pourquoi.

Photo Ousainou Darboe

Pas de traces des propos attribués à M. Darboe dans les médias gambiens consultés par Africa Check

Contacté par Africa Check pour plus de précisions sur la source de l’affirmation, l’auteur de l’article, Cheikh Tidiane Kandé, ne nous a fourni aucun lien nous permettant de retrouver cette déclaration du candidat. Il nous a toutefois renvoyé vers le site fatunetwork.net tout en nous recommandant de nous rapprocher de la presse gambienne.

Africa Check a visité le site fatunetwork.net, fondé et dirigé par la journaliste gambienne Fatu Camara. Nous n’y avons retrouvé aucune trace d’un article lié à une volonté de Darboe d’expulser, s’il est élu président, l’armée et les citoyens sénégalais vivant en Gambie. Et Fatu Camara souligne que si une telle information avait été publiée par son site, elle y serait normalement accessible ou même via une rapide recherche sur Google.

Nous avons également visité le site The Chronicle où nous n’avons trouvé aucune information relative aux propos attribués à Usainou Darboe. Il en est de même des sites Gambia.com, The Point et  The Standard.

Deux autres journalistes gambiens ont également confié à Africa Check n’avoir jamais entendu Ousseynou Darboe tenir dans la presse les propos qui lui sont attribués. D’abord Muhammad S. Bah, journaliste à Foroyaa.net, nous a assuré que cette information est fausse. Même réponse obtenue de la part de Pa Modou Cham, journaliste travaillant avec FactCheck Gambia en plus d’être rédacteur à CTV Africa et au journal The Point. M. Cham explique que l'affirmation est fausse, car le leader de l'UDP n'a jamais dit cela dans aucun de ses rassemblements politiques.

Ces propos sont corroborés par ceux de Moustapha Darboe, journaliste de Malagen, organisation spécialisée dans l’investigation et le fact-checking en Gambie. « Ce n’est pas vrai », éclaire Moustapha Darboe, qui ajoute que ces propos n’ont jamais été diffusés dans aucun média gambien et sur aucune plateforme que Malagen suit ou surveille.

En outre, Africa Check s’est rapprochée de Zeynab Sangaré, journaliste sénégalaise et directrice de publication du site infocredibles.sn. Après avoir démenti l’information selon laquelle Ousseynou Darboe aurait tenu les propos qui lui sont attribués, Mme Sangaré nous confie qu’elle a tout récemment interviewé Darboe. Sur les rapports entre la Gambie et le Sénégal, ce dernier a soutenu que « les deux pays sont frères, et que tout doit être fait afin de maintenir les relations paisibles entre les deux pays ».

Ousainu Darboe a-t-il annoncé qu'il allait faire sortir les troupes sénégalaises de Gambie ?

Africa Check a consulté le site du parti UDP et visionné des vidéos de meeting d'Ousainu Darboe sur Facebook et Youtube, mais aucune ne contient les propos relayés par Senego.

Pa Modou Cham a indiqué à Africa Check que Ousainu Darboe a eu à s'inquiéter de la présence des soldats de la Mission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) en Gambie, ECOMIG, et plus particulièrement des soldats sénégalais. Toutefois il n'a pas confirmé que ce dernier a déclaré qu'il les ferait sortir s'il est élu président.

En effet, en juin 2021, Ousainu Darboe avait déclaré, dans un article du journal The Point, que s’il devient président de la Gambie, les forces gambiennes assureront sa sécurité, et non les soldats de l’ECOMIG. Il a indiqué que les forces de la CEDEAO serviront un objectif différent et la priorité sera donnée à la sécurité gambienne. L'article ne dit pas non plus que M. Darboe a annoncé qu'il allait retirer les soldats sénégalais présents en Gambie.

Démenti du parti d'Ousainu Darboe

Le porte-parole de l’UDP, Almamy Taal, a indiqué à Africa Check que « c’est une fake-news. Le leader de l'UDP n'a jamais tenu des propos aussi irresponsables de toute sa carrière politique ».

M. Taal a également souligné que « tous les discours de campagne du leader de l'UDP sont toujours enregistrés et filmés, en vidéo et en audio. Cet article malveillant est donc publié pour désinformer ».

Le parti a par ailleurs publié un démenti sur page Facebook. Dans le texte, l'UDP souligne  croire en l'esprit de la Sénégambie. et que les relations entre la Gambie et le Sénégal ont été cordiales et le Parti démocratique uni entend maintenir cette forte amitié et ce lien familial.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters