Retour en Africa Check

« Interdits aux chiens, aux Musulmans et aux Noirs » : cette vidéo est mise hors de son contexte

Cette vidéo partagée dans le groupe public Keurgui la maison ?? donne à croire que le l’ancien boxeur américain Mike Tyson, accompagné de deux autres boxeurs, a fait sa prière dans un restaurant qui « affichait à sa porte, interdits aux chiens, aux Musulmans et aux Noirs ».


Une prière dans un bar appartenant à Mike Tyson


En procédant à une recherche inversée d’image d’une capture de la vidéo, nous découvrons que la séquence en question a été postée sur Instagram par le boxeur suédo-gambien Badou Jack, celui même que l’on voit en T-shirt blanc priant à côté de Mike Tyson. En commentaire, il écrit : « En train de prier côte à côte avec mes frères @miketyson et @teamabdallah ».



 










Voir cette publication sur Instagram



















 

Praying side by side with my brothers @miketyson & @teamabdallah #muslimbrothers #alhamdulillah @badoujackfoundation


Une publication partagée par Badou Jack "The Ripper" (@badoujack) le






@teamabdallah renvoie au compte Instagram du champion jordanien de kickboxing Amer Abdallah. C’est lui qu'on voit diriger la prière sur la vidéo qu'il a aussi publiée sur son compte Instagram.

En outre, une version plus longue de cette même vidéo est mise en ligne sur YouTube par le compte The Mayweather Channel avec le descriptif indiquant qu’elle a été prise au Tyson Ranch, un complexe dédié au cannabis mis en place par Mike Tyson.

Suite à la polémique qui s'en est suivie, Amer Abdallah a apporté des précisions sur sa page Facebook sur le contexte dans lequel cette vidéo a été filmée.



– Dieynaba Thiombane

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Lutter contre la désinformation sur la Covid-19

Africa Check travaille avec la CoronaVirusFacts/DatosCoronaVirus Alliance, une coalition de plus de 100 fact-checkers qui luttent contre la désinformation sur la pandémie de Covid-19.

Pour en savoir plus sur cette alliance, cliquez ici.

Further Reading