Retour en Africa Check

L'histoire des bébés avortés et mangés dans la soupe à Pékin est fausse

Partagée sur Facebook les 28 et 31 janvier 2020 dans les groupes publics Anonymous sombreffe, et CASAMANCE-INFOScette vidéo, mise en ligne le 9 janvier 2018 sur YouTube montrerait des bébés avortés qu’on mange dans une soupe à Pékin en Chine.

Capture d'écran d'une publication de la vidéo sur Facebook. (31.01.2020)

Dans cette vidéo qui est une succession de photos, on voit un homme d'origine asiatique en train de manger de la viande dont des morceaux pourraient ressembler à des parties d'un corps humain. On peut aussi lire, dans cette même vidéo, que la Chine a annoncé une loi autorisant la consommation des fœtus dans le pays.

Satire et art


La recherche inversée d’une capture de la vidéo nous indique que les images sont bien réelles et que l’information selon laquelle la Chine a légalisé la consommation des fœtus circule sur Internet depuis quelque années, comme on peut le voir dans cet article de allodakar.com qui date de 2017.

Une recherche par mots-clés sur Google nous a permis de constater qu'à l'origine, l’article a été publié par secretnews.fr, un site internet parodique.

Quant aux images des « bébés avortés » que l’homme semble manger sur la vidéo, il s’agit en fait des clichés de l’artiste chinois Zhu Yu, qui datent de 2000. Ce dernier, qui se définit comme le premier artiste anthropophage, réalise des mises en scène dans lesquelles il mange des poupées, ou des matières ressemblant à des parties humaines, comme le montre cette vidéo.

– Dieynaba Thiombane

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters