Retour sur Africa Check

L’image présentant une personne qui a uriné sur le coran en Ukraine est fausse

Depuis 2014, cette image digne d’un film horreur fait le tour d’internet et notamment de Facebook.

Elle est souvent partagée dans des groupes de discussion en vue de faire croire que la personne sur la photo a subi le courroux divin après avoir uriné sur le Coran, le livre sacré des musulmans.



Mais en réalité, cette image ne reflète pas la réalité des choses car elle n’a rien à voir avec le contexte dans lequel elle a été partagée sur Facebook.

D’où provient l’image ?


Cette image est devenue virale après avoir été partagée dans des communautés et plateformes de partage de photo telles que wheresmyxanax, Flick et Pinterest, parmi tant d’autres.

La recherche d’image inversée via Google Images a permis d'avoir une idée sur la période à laquelle cette photo a été publiée.

Sur Pinterest, il est indiqué que le créateur du costume est un certain Joe Castro.

L'agence américaine de photographie Gettyimages le présente en tant que spécialiste des effets spéciaux. Joe Castro arbore régulièrement des tenues qui font beaucoup parler d’elles lors des fêtes d’Halloween.

En Octobre 2011, le site américain ibtimes.com présentait son top 20 des costumes d’Halloween les plus effrayants. Joe Castro y figurait avec le même costume que celui présenté comme étant une personne ayant été punie par Dieu pour avoir uriné sur le Coran.

On peut lire sur la légende de la photo qu'elle date du 31 octobre 2007 et a été réalisée à West Hollywood en Californie.

La photo a donc été produite au cours de la célébration d’Halloween, qui est une fête folklorique et célébrée chaque année dans la soirée du 31 octobre, veille de la fête chrétienne de la Toussaint.

En effet, Halloween est une occasion pour ses adeptes d’enfiler des costumes, les uns plus effrayants que les autres – Azil Momar Lô (31/05/2019)

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique