Retour en Africa Check

Non, ce n’est pas « la dernière vidéo de Juvénal Habyarimana avant son assassinat »

Cette publication Facebook prétend montrer « la dernière vidéo de Juvénal Habyarimana avant son assassinat ».

La vidéo a été partagée par un internaute le 13 septembre 2019.


Fait improbable


Cette courte vidéo de neuf minutes est tirée du documentaire L’Afrique de l’espoir, œuvre de la RTS (Radio Télévision Suisse) publiée le 5 mai 1988. Juvénal Habyarimana est mort en 1994, soit six années après la parution de ce film.

Le documentaire porte sur la vie et la carrière politique de Juvénal Habyarimana en tant que symbole de « stabilité politique et développement », pour ainsi dire, selon le documentaire, que « le Rwanda est un pays africain pas comme les autres en 1988 ».

6 avril 1994, dernière sortie médiatisée d’Habyarimana


La dernière apparition publique de Juvénal Habyarimana date du 6 avril 1994, très peu de temps avant sa mort dans un attentat perpétré contre son avion le même jour. Il venait d'assister au Sommet régional de Dar es Salam en Tanzanie, où il a été interviewé par des médias.

Le Mutsinzi Report, l'enquête du Comité d'experts sur le crash de l'avion Dassault Falcon-50 du président Habyarimana, explique que lors de ce Sommet, l’ancien président Rwandais a « publiquement avoué avoir accepté le partage du pouvoir », conformément aux Accords d’Arusha qui avaient été signés le 4 août 1993.

Cet argument est corroboré par le journaliste Rwandais Friday Nnamdi, que nous avons contacté.

« La première chaîne de télévision Rwandaise a été lancée en 1993 et cette vidéo (le documentaire « L’Afrique de l’Espoir ») date de 1988, plusieurs années avant la mort du président ».

« Habyarimana a été assassiné le 6 avril 1994. Je ne suis pas sûr de la toute dernière interview connue qu’il a faite avant sa mort, mais le 6 avril 1994 il était à Arusha où il a accordé de brèves interviews à des médias », a indiqué Friday Nnamdi à Africa Check.

–  Azil Momar Lô (19.09.2019)

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters