Retour en Africa Check

Non, ces images ne montrent pas un convoi de « rebelles du Fact » en route pour N’Djamena

Au Tchad, l’armée a annoncé, le 20 avril, le décès du président Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans. Il est mort « des suites de blessures reçues alors qu'il commandait son armée dans des combats contre des rebelles dans le nord du pays durant le week-end », a déclaré le porte-parole de l’armée général Azem Bermandoa Agouna, dans un communiqué lu à l'antenne de la chaîne de télévision TV Tchad.

Le gouvernement et l’Assemblée nationale ont été dissouts et l'armée a annoncé dans la foulée qu'un des fils du défunt président, le général  Mahamat Idriss Déby, 37 ans, lui a succédé, à la tête d’un conseil militaire de transition composé de quinze généraux qu’il a nommés.

C’est dans ce contexte que la photo ci-dessous, à travers laquelle on voit deux hommes en uniformes à côté d’un convoi de plusieurs véhicules militaires, est présentée par les pages TCHAD TODAY et La Politique Africaine Pour Les Nuls comme étant une image du convoi des « rebelles du Fact » en route pour N’Djamena, la capitale tchadienne.

Capture d'écran de la publication

Une recherche par mots clés sur Facebook (Fact, rebelles, Tchad, N’Djamena), nous a aussi permis de retrouver cette vidéo, publiée quatre jours plutôt. D’une durée de 31 secondes, la séquence a été vue plus de 451 000 fois, partagée plus de 1 400 fois et a généré plus de 6 800 réactions à la date du 21 avril 2021. En visionnant cette vidéo, on constate que l'image ci-dessus en est une capture. 

Des images qui datent d’au moins fin juillet 2020

Nous avons retrouvé cette capture dans cet article d’un site chinois, publié le 30 juillet 2020. « Un important convoi de mercenaires tchadiens appartenant à l’Armée nationale libyenne (ANL) est apparu sur le front de Syrte dans le centre de la Libye », écrit le site.

De plus, en nous appuyant sur la technique de fragmentation vidéo et de recherche d’images inversées de l’outil InVid, nous avons pu retrouver la même vidéo. Et, même si nous ne pouvons certifier l’identité du groupe armée que l'on voit à travers ces images et le lieu exact où elles ont été filmées, nos recherches permettent toutefois d'affirmer que la vidéo ne date pas des événements récents au Tchad.

Par exemple, elle circulait déjà sur Twitter en juillet 2020 comme on le constate à travers ce tweet indiquant, comme le site chinois cité ci-dessus, : « un convoi de mercenaires tchadiens appartenant à l’Armée nationale libyenne (ANL) sur le front de Syrte ».

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters