Retour sur Africa Check

Non, cet Egyptien n'a pas enlevé toutes ses dents pour les offrir sous forme de collier à sa compagne

Sur Facebook, cette photo publiée est censée montrer un homme qui aurait fait retirer toutes ses dents pour les mettre sur un collier en signe d’amour à sa compagne. La photo avait également été publiée dans cet article d’un site ivoirien.

Capture d'écran de la publication

Une blague

Une recherche d’image inversée nous a permis de savoir qu’il s’agit sur la photo, de l’acteur egyptien Mostafa Soliman El Sayed

Le 31 octobre 2021, il a publié cette photo, qui est devenue virale sur Facebook, en indiquant lui-même : « Sérieusement, l'une des plus belles significations de l'amour que j'ai jamais vues est d'enlever toutes tes dents et de les donner à la personne que tu aimes ❤️❤️❤️ ».

Devant le tollé provoqué par son post, l’acteur a publié une autre photo le lendemain, indiquant qu’il a bien toutes ses dents. 

Il explique alors au média émirati Al-Aïn qu’il s'agissait juste d’une blague et qu’il ne comprend pas comment les gens ont pu y croire; que son but était uniquement de montrer jusqu'à quel point les gens seraient capables de certaines choses pour montrer leur amour à leur dulcinée.

 « Je n'imaginais pas cet écho, je pensais que les gens comprendraient que c'était une blague, mais beaucoup y ont cru », s’est-il expliqué. L’acteur de préciser que la photo du collier de dents, elle, est bien réelle et qu'il l’a trouvé sur un moteur de recherche. Une recherche d’image inversée nous permet de confirmer cette thèse. Cette photo du collier date de 2016. Elle a été publiée dans cet article en espagnol du média américain BuzzFeed qui indique qu'il s'agit de véritables dents humaines. Le site de vente etsy.com cité comme étant la source de cette photo présente aussi d’autres images de colliers confectionnés à partir de des dents humaines. 

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique