Retour en Africa Check

Non, cette femme n’a pas été brûlée à l’eau chaude par sa patronne libanaise



« DRAME !!!! Quel mal a-t-on fait, nous les noirs ? Cette servante africaine a été brûlée a l'eau chaude par sa patronne Libanaise parce qu'elle demandait juste son salaire malheureusement décédée suite de ses blessures. Faites circuler svp afin de sensibiliser l'opinion africaine et mettre en garde toutes nos sœurs qui travaillent comme nous ou servante dans les pays arabe » (sic).

Ce texte accompagne cette publication de la page Merveilleux contes d’Afrique datée du 1er décembre 2019. Sur la photo qui est jointe au texte, on voit une femme noire couchée sur un lit d’hôpital, la poitrine brûlée par endroit, couverte de plusieurs pansements.

Victime d’une explosion de gaz en Jordanie


Grâce à la recherche inversée de l’image sur Yandex, on constate que la photo est authentique et circule sur internet depuis 2016.

La femme qu’on y voit s’appelle Mary Kibwana Kamangu, une kényane qui travaillait comme femme de ménage en Jordanie.

Mary a été brûlée à la suite de l'explosion d'une bouteille gaz dans la cuisine des personnes qui l'employaient. Dans cet article du Scottish Sun, il est signalé qu'elle a passé 41 jours dans un hôpital de la capitale jordanienne avant d’être renvoyée au Kenya où elle mourut finalement.

– Dieynaba Thiombane (03.12.2019)

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters