Retour en Africa Check

Non, cette vidéo n’a pas été prise à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle de Paris

Ayant totalisé plus de 2 millions de vues et 70 partages à la date du 23 juillet 2020 à travers cette publication, une vidéo montrant des crabes sur un tapis à bagages dans un aéroport est présentée comme ayant été prise à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle de Paris. La légende qui accompagne le post indique que la valise est en provenance d’Afrique.

D’une durée d’à peine 41 secondes, la séquence montre des dizaines de crabes s’échappant du carrousel à bagages sous le regard amusé de certaines personnes. Cependant, contrairement à ce que prétend l'auteur de la publication, la vidéo n’a pas été prise à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle de Paris en France.

Une recherche inversée d’image faite à partir d'une une capture de la vidéo nous renvoie à des vidéos similaires (1, 2) publiées mises en ligne au courant du mois d’avril 2020, sans précision sur le lieu où la scène a pu être été filmée.

Mais en regardant la séquence, à la seizième seconde, on peut lire sur le mur l’écriture suivante : « Proud supporter of Tings Bahamians ». Ce qui laisse supposer un rapport avec les Bahamas.

Une scène filmée au Bahamas


Une recherche avec les mots clés « Bahamas-crabs-airport » nous dirige vers des articles de fact-checking affirmant que la vidéo date de 2014 et qu’elle n’a pas été prise à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle mais plutôt à l’aéroport international Lynden Pindling à Nassau, aux Bahamas.

Nous avons également trouvé ce post sur Facebook qui publie une version un peu plus longue de la scène. L’auteur du post y écrit en commentaire : « En attendant mon sac au LPIA (Lynden Pindling International Airport) cet après-midi, la glacière de crabes de quelqu'un s'est ouverte sur le tapis roulant et ils ont couru pour ça !!! Les Bahamiens adorent peut-être manger du crabe, mais nous n'essayons certainement pas de les attraper lol !!! ».

Nous l’avons contacté via la messagerie de Facebook pour plus de détails sur la vidéo, mais notre demande est restée sans suite.

L’incident est aussi rapporté dans cet autre article de United Press International (UPI) qui cependant n’a apporté aucune information sur l’identité de la personne à qui appartient la glacière d'où les crabes se sont échappées.

– Dieynaba Thiombane

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters