Retour en Africa Check

Non, cette vidéo ne montre pas l’un des auteurs de l’attaque de Kumba, au Cameroun

Le 24 octobre 2020, une attaque a été perpétrée dans une école de la ville de Kumba, une ville située dans la région anglophone, au sud-ouest du Cameroun. 8 enfants sont morts et une douzaine d’autres blessés.  L’attaque n’a pas été revendiquée, et les responsables de cette attaque n'ont pas encore été identifiés.

C’est dans ce contexte que, sur Facebook, cette vidéo d’un internaute, reprise ici, prétend montrer « l'un des tueurs des enfants de kumba ».



La séquence, qui dure une trentaine de minutes montre un homme, torse nu, trainé par des individus dans une sorte de brouette, le corps et le visage ensanglantés. Certains lui jettent des bouteilles en verre alors que d’autres le rouent de coups.

Un agent de sécurité tué au Nigéria


La recherche inversée d’images procédée sur une capture de la vidéo nous révèle qu'elle n’a pas été tournée au Cameroun mais au Nigéria.

Elle montre un policier surnuméraire (spy police au Nigéria) qui a été battu et tué lors des manifestions du mouvement de protestation « #EndSars », une mobilisation populaire qui a éclaté au Nigéria, début octobre 2020, pour réclamer «  la fin de l'impunité des violences policières, mais aussi un changement du système politique ».

« Son nom est Spy Police Igwe Gabriel (…). Igwe Gabriel s'est rendu à un distributeur automatique pour retirer de l'argent dans son quartier d'Ologunfe, Awoyaya, Ibeju Lekki, dans l'État de Lagos. Malheureusement, il se trouve que des voyous ont détourné la manifestation EndSARS pour perpétuer l'incendie criminel du policier. Malheureusement, M. Gabriel Igwe a été pris entre deux feux avant que quelqu'un ne l'identifie comme officier de police et c'est tout », lit-on du forum nigérian Niraland.

Sur Twitter, un internaute rapporte dans ce thread comment les faits se sont passés.

– Dieynaba Thiombane

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters