Retour en Africa Check

Non, cette vidéo ne montre pas une Sénégalaise qui se donne la mort au Maroc

Cette publication faite par le site d'informations Senego et datée du 1er septembre 2020 révèle qu'une Sénégalaise s'est donnée la mort au Maroc en se jetant du haut d'un immeuble. Ladite publication est accompagnée d'un lien qui renvoie à un article publié sur le site et intitulé : « Maroc : Une Sénégalaise se donne la mort en se jetant du haut d’un immeuble ».

Le développement de l’article, illustrée par la vidéo de la scène, renseigne entre autres que « c’est un incident qui a provoqué une véritable onde de choc au Maroc. Une Sénégalaise a mis fin à ses jours en se jetant depuis le haut d’un Immeuble, sous le regard impuissant des personnes » (sic).

Sur la vidéo (40 secondes), on voit avancer sur le toit d’un immeuble une femme, le pas hésitant, avant de se jeter dans le vide sous les cris des gens assistant à cette scène.



La publication de Senego a été reprise par des sites d’informations sénégalais comme Sindia ACTU, Cadior Actu ou encore SENactu TV.

Mais qu’en est-il réellement ?

Une Malienne qui s’est tuée au Maroc


Selon Elimane Sembene, un journaliste sénégalais basé à Casablanca au Maroc, contacté par Africa Check, la vidéo est authentique et la femme que l'on voit est de nationalité malienne et non sénégalaise.

Idrissa Malet, président de l’Association Maroc diaspora malienne certifie à Africa Check que la personne sur la vidéo est bien une Malienne.

« Exactement elle est Malienne. Nous avons eu toutes les preuves », nous assure-t-il, avant de détailler : « On a retrouvé ses pièces d’identité dans ses affaires. La diaspora a diffusé la nouvelle dans son réseau en espérant trouver une personne la connaissant. Nous avons eu une personne qui l'a connue dans le passé mais ne connaît pas ses parents malheureusement ».

M. Malet nous fera savoir par la suite qu’il a eu le contact d'un membre de la famille de la défunte.

Un média marocain a parlé d'une malienne qui s'est jetée d'un immeuble


En outre, dans une brève parue sur le site de Aujourd’hui le Maroc, un quotidien marocain d’informations générales, on peut lire l’information selon laquelle: « une Subsaharienne de nationalité malienne s’est jetée, lundi (31 août), depuis le quatrième étage d’une résidence située au quartier Essaâda, à Marrakech. Conduite dans un état de santé lamentable vers le service des urgences de l’hôpital Arrazi relevant du CHU Mohammed VI à Marrakech, elle a rendu l’âme quelques heures plus tard ». La brève n’est pas illustrée par une vidéo ni par une photo.

Nous avons contacté son auteur afin de nous assurer qu’il s’agit de la même histoire, mais nos différentes correspondances sont restées sans réponses.

Le président de l’Association Maroc diaspora malienne assure que cette brève évoque en effet le suicide de la Malienne que l’on voit sur la vidéo.

– Dieynaba Thiombane

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Lutter contre la désinformation sur la Covid-19

Africa Check travaille avec la CoronaVirusFacts/DatosCoronaVirus Alliance, une coalition de plus de 100 fact-checkers qui luttent contre la désinformation sur la pandémie de Covid-19.

Pour en savoir plus sur cette alliance, cliquez ici.

Further Reading