Retour en Africa Check

Non, « l’agent de la CIA » Bill Oxley n’a pas avoué avoir assassiné Bob Marley avec des ‘virus cancérigènes’

Quand la légende du reggae Bob Marley est décédée du cancer à seulement 36 ans, cela représentait beaucoup plus qu’une tragédie. C’était un assassinat, dont l’auteur est la très connue – agence de renseignement américaine – Central Intelligence Agency (CIA).

C’est du moins, ce que relate une information partagée sur Facebook. L’information a été publiée par plusieurs sites comme Daily Advent, Zambian Observer .

L’histoire explique que l’ex agent de la CIA Bill Oxley, âgé de 79 ans, a fait une confession, sur son lit de mort, disant qu’il a assassiné Bob Marley en l’infectant de « bactéries et de virus cancérigènes »

Une théorie du complot qui date de longtemps


L’information a été examinée et déclarée fausse par la chaîne britannique Channel 4 News ainsi que par l’organisation américaine de fact-checking Snopes.

Pourtant, cela n’a pas dissuadé les musiciens TI et Busta Rhymes de croire que c’est vrai. Des théories du complot rapportant que la CIA a assassiné Bob Marley font le tour de la toile depuis neuf ans.

Aussi bien Snopes que Channel 4 ont attribué la source de cette fausse nouvelle à un site internet « peu scrupuleux » et « notoire » appelé YourNewsWire, qui l’avait publiée le 30 novembre 2017.

Le lien d’origine redirige maintenant vers un autre site appelé News Punch qui affiche comme slogan « là où le consensuel n’ose pas s’aventurer ». Mais l’histoire est la même.

Le site est contrôlé par Sean Adl-Tabatabai, un ancien journaliste de la BBC qui travaille pour le site conspirationniste de David Icke, qui croit que le monde est gouverné par « des lézards prédateurs qui exigent le sacrifice humain », rapporte Channel 4.

Qui est l’ex agent de la CIA Bill Oxley ?


Snopes explique qu’ils n’ont pas pu trouver de données sur Bill ou William Oxley « ayant une quelconque forme d’association avec la CIA ».

L'organisation américaine de fact-checking a aussi indiqué ne pas avoir trouvé de preuves des citations qui sont attribuées à ce Bill Oxley, ni des faits soutenus dans cette histoire relatée par News Wire.

La photo d’Oxley – un vieil homme blanc sur un lit d’hôpital – utilisée dans certaines versions de l’histoire, y compris dans l’originale, est en réalité une photo prise dans une banque d’images. Et l’auteur de la photo est un photographe polonais. La photo a simplement été inversée de façon horizontale.

Channel 4 a analysé l’information en décembre 2017, quelques jours après sa propagation sur internet, et n’a pu mettre la main sur la moindre donnée portant sur un certain Oxley se trouvant dans l’hôpital depuis lequel la nouvelle prétend qu’il a fait la confession.

« L’article dit que Bill Oxley est un patient à Mercy Hospital, dans le Maine, aux Etats Unis. Mais il ne l’est guère », précise Channel 4.

Les journalistes de Channel 4 ont appelé à l’hôpital, mais « on nous a dit qu’il n’y avait pas une personne dans l’hôpital avec un tel nom. Ils ne se rappellent non plus aucune personne nommée « Oxley » et ayant fréquenté l’hôpital dans les semaines passées »

Qu’en est-il des virus et bactéries qui causent le cancer ?


« Si vous voulez assassiner quelqu’un, ceci serait une très mauvaise idée pour le faire », dit Channel 4.

Il se pourrait qu’il soit possible d’inoculer le cancer en une personne en l’infectant avec un virus réputé pour causer le cancer.

« Il a été prouvé que certains virus et bactéries peuvent augmenter vos chances de développer des types de cancer sur le long terme, mais la recherche était encore à un stade embryonnaire au moment du décès de Marley et n’est même pas encore complètement comprise aujourd’hui », souligne Channel 4.

Snopes ajoute que « les mécanismes précis consistant à infecter quelqu’un avec du cancer sont incertains. Cela veut dire que le résultat désiré, la mort causée par le cancer, serait loin d’être assuré ».

« Et pendant que l’origine de la mort, le cancer, aurait certainement l’avantage d’éliminer les suspicions, cela pourrait prendre des années pour qu’une personne ne meure du cancer. Et ceci compromettrait l’un des objectifs clés d’un assassinant : le fait d’empêcher rapidement un individu de faire ou dire quelque chose ».

Tel que Channel 4 le précise, « si la CIA avait voulu assassiner Marley sans éveiller le moindre soupçon, il aurait été plus rapide et plus facile d’utiliser de la ricine, du cyanure ou même l’empoisonnement à radiation ».

« Mais essayer de l’infecter avec le cancer serait de loin plus difficile et beaucoup moins efficient ». – Africa Check (01/02/19)

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters