Retour en Africa Check

Non, le docteur Muyembe n'a pas trouvé un vaccin contre Ebola

Une publication devenue virale sur Facebook affirme qu’un médecin congolais a trouvé un vaccin contre Ebola, notamment grâce des études scientifiques entièrement financées par la République Démocratique du Congo, entre autres déclarations. L'auteur du post Facebook indiquait également que ce dernier avait reçu un prix au Japon pour cette innovation.

En réalité la découverte du Dr Jean-Jacques Muyembe-Tamfum n'est pas un vaccin.


De quoi s'agit-il ?


Le Jean-Jacques Muyembe-Tamfum  a effectivement reçu au Japon, dans la catégorie « Recherche Médicale »,  le Prix Hideyo Noguchi pour l'Afrique.Mais cela s'est passé le 30 août 2019, et non le 19 septembre comme le laisse entendre le post Facebook.

L'autre lauréat du prix dans la catégorie « services médicaux »  est le médecin ougandais Dr Francis Gervase Omaswa, Directeur exécutif du Centre africain pour la santé mondiale et la transformation sociale (ACHEST).

Le prix Hideyo Noguchi « honore les personnes qui ont accompli des réalisations remarquables dans les domaines de la recherche médicale et des services médicaux pour lutter contre les maladies infectieuses et autres en Afrique », nous apprend le site officiel du prix qui est organisé  tous les cinq ans.

Selon l’Institut National de la Recherche Biomédicale (INRB) dont le Dr Muyembe est le directeur général, « par ce prix, le Japon récompense l'apport considérable du scientifique et de son équipe dans la lutte contre la maladie à virus Ebola, apport qui se consolide par la découverte d'un remède efficace, la mAb 114 ».

Dr Muyembe a trouvé un agent thérapeutique et non un vaccin


Africa Check a contacté le Dr Muyembe qui explique que lui et son équipe ont développé un « anticorps monoclonal mAb114 pour traiter les malades atteints d’Ebola ». « Ce n’est pas un vaccin », précise-t-il.

Cela nous a d'ailleurs été confirmé par  l’Institut américain des allergies et maladies infectieuses, NIAID (National Institute of Allergy and Infectious Diseases), qui souligne que le Dr Muyembe et l'INRB ont « participé au développement initial de mAb114 en collaboration avec des scientifiques du centre de recherche sur les vaccins du NIAID ».

L'institut américain indique en outre qu'« il est important de noter que mAb114 est un agent thérapeutique contre le virus Ebola administré aux patients présentant une maladie à virus Ebola confirmée. Ce n'est pas un vaccin qui est administré à des personnes en bonne santé pour prévenir la maladie à virus Ebola ».

Le NIAID a également expliqué que « l’étude est co-parrainée et financée par l’INRB et le NIAID (appartenant aux Instituts Nationaux de la Santé (NIH) des États-Unis) et menée par un consortium de recherche international coordonné par l'Organisation mondiale de la santé (OMS); et soutenu par quatre sociétés pharmaceutiques (MappBio, Gilead, Regeneron et Ridgeback Biotherapeutics) ».

 

Az Momar Lô (04.10.2019)

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters