Retour en Africa Check

Rwanda : aucune preuve que Paul Kagame a expulsé 18 Chinois



La publication ci-dessus relayée sur Facebook au Sénégal mais aussi par des sites d’informations de la Guinée, et du Togo, affirme que le président rwandais a expulsé 18 ressortissants chinois pour maltraitance sur des travailleurs rwandais.

Le site afrique-infos.cm a même indiqué que cette expulsion a été évoquée dans un communiqué du gouvernement rwandais.

Démenti du ministère rwandais des Affaires étrangères et de la coopération internationale


Mais nous n'avons trouvé le document sur aucun des sites officiels dudit gouvernement. De même, aucune trace d'une telle information au sein de la presse rwandaise.

Sur Twitter, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Rwanda a indiqué sur son compte qu’il s’agit d’une fausse information.



« Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale souhaite informer le public que de fausses nouvelles circulent sur diverses plateformes de médias sociaux, déclarant que 18 citoyens chinois ont été expulsés du Rwanda ; rien de tel ne s'est produit. Merci d'ignorer », (traduit de l'anglais).

L’information contenue dans ce tweet est reprise par l’agence rwandaise d’information.

Sur Twitter, Hudson Wang, le porte parole de l’ambassade de Chine à Kigali a déploré des histoires fabriquées « pour inciter à la haine entre les Rwandais et les Chinois ».

« Ce sont de fausses informations. Nous condamnons fermement la fabrication vicieuse, la diffamation intentionnelle contre la Chine et le sabotage d'un partenariat de plus en plus solide entre la Chine et les pays africains », a réagi Wang, contacté par Africa Check.

– Dieynaba Thiombane

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters