Retour en Africa Check

Un moine momifié depuis plus d'un siècle et récemment retrouvé en Chine ? C'est faux !

« Un moine momifié datant de plus de 100 ans a été retrouvé récemment (…) il est toujours en vie et est dans un état profond de méditation. Le corps a été retrouvé en périphérie d’Oulan-Bator en Chine ».

C’est ce qu’on peut lire sur un post Facebook datant du 8 septembre 2019 et partagé dans le groupe Rumeurs de Dakar.



En réalité cette image a été sortie de son contexte et les affirmations qui accompagnent la publication sont trompeuses et relève peut-être de la parodie eu égard au dernier paragraphe de la légende qui accompagne la photo.

Corps vieux de deux mois et non de 100 ans


Une recherche d’image inversée montre une toute autre version de cette histoire.

Le 24 janvier 2018, le site Britannique Express publiait l’article « Photos troublantes d'un moine bouddhiste mort «debout et souriant» deux mois après sa mort » (traduit de l’anglais).

Les faits se sont déroulés en Thaïlande, pas en Chine


Le défunt moine du nom de Luang Phor Pian était un chef spirituel, décédé le 16 novembre 2017 des suites d'une maladie dans un hôpital de Bangkok, en Thaïlande. Il était âgé de 92 ans et a été enterré dans un temple.

Mais deux mois après son décès, ses disciples ont retiré son corps de son cercueil dans le cadre d'une cérémonie bouddhiste traditionnelle. Ces derniers ont été surpris de constater que le moine était à peine en décomposition et semblait avoir le sourire aux lèvres.

Cette version information est confirmée dans plusieurs autres articles par les sites Thesun, Metro, Dailymail, Ibtimes, entre autres.

Par ailleurs, contrairement à ce qu’affirme la publication sur Facebook, Oulan Bator ne se trouve pas en Chine, mais en Mongolie dont elle est la capitale.

–  Azil Momar Lô (12.09.2019)

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters