Retour en Africa Check

Une aiguille pour sauver une victime d’AVC ? C'est « dangereux » selon les experts

L’accident vasculaire cérébral est la première cause de décès dans le monde d’après l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Sur Facebook, un internaute a partagé, en juillet 2019, une vidéo intitulée : « Sauver une personne d'un AVC avec juste une aiguille ».

Le contenu de la vidéo est quasi similaire à celui d’un article du blog Savoir vivre sainement.



« Le sauvetage » consiste à percer le bout des dix doigts de la personne victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) pour la faire saigner.

Depuis le début des années 2000, comme l'indique cet article du site de fact-checking Snopes, plusieurs sites publient cette information selon laquelle il serait possible de sauver une personne d’un AVC à l'aide d'une simple aiguille.

La méthode, qui viendrait de la médecine traditionnelle chinoise, serait « efficace à 100% ».

Dans le détail, après avoir piqué les bouts des doigts de la victime, on constate que sa bouche est déformée, « il faut lui masser ses oreilles jusqu’à ce qu’ils deviennent rouges afin que le sang puisse parvenir à eux. Ensuite, piquer avec l’aiguille dans chaque partie molle des oreilles jusqu’à faire tomber deux gouttes de sang de chaque oreille. Quelques minutes plus tard, sa bouche ne sera plus déformée ».

Le texte se termine en précisant qu’il faut : « attendre jusqu’à ce que la victime revienne à l’état normal, sans aucun symptôme inhabituel, puis l’envoyer à l’hôpital ».

« Scandaleux et dangereux »


Dr Allé Thiam, professeur agrégé en neurologie, alerte que la pratique est risquée à tous les niveaux et n’est pas du tout indiquée.

« Vue la brutalité avec laquelle survient l’accident vasculaire cérébrale, il faut savoir bien agir et surtout vite. La meilleure des choses à faire est de ne rien faire et appeler les urgences, une fois que les symptômes de l’accident vasculaire cérébral sont constatés », indique-t-il.

Contacté par Africa Check, le sergent Aliou Thiombane de la brigade des sapeurs-pompiers de Kolda, au sud du Sénégal, précise que même en cas d’urgence, il n'est pas indiqué de faire une saignée sur une personne qui fait un AVC.

Une fois que les signes de l’AVC sont constatés, « il faut s’assurer à temps de la libération des voies aériennes en mettant la victime dans une position confortable si elle est consciente et appeler les secours », préconise-t-il.

Note


En 2005, le Collège de médecine traditionnelle chinoise de Tianjin en Chine a effectué une étude qui consistait à soigner des malades de l’AVC en leur pratiquant 12 points d’hémorragie sur la main.

Seulement, l’étude a précisément été réalisée sur des patients qui ont fait un AVC trois jours plutôt : « Sous observation, les patients présentant des troubles de la conscience dans les 3 jours suivant la crise apoplectique », lit-on notamment.

De plus, ces personnes ont été observées sur une durée déterminée.

La conclusion retenue de cette étude est la suivante : « une ponction hémorragique à douze points de la main peut améliorer la conscience des patients présentant une lésion cérébrale dans une petite zone ».


– Africa Check (20.08.2019)

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters