Retour sur Africa Check

Africa Check mise sur le pouvoir de la radio en Afrique pour lutter contre la désinformation sur la Covid-19

Pour endiguer la désinformation sur le vaccin contre la Covid-19 au Nigeria et au Sénégal, Africa Check a lancé des émissions radiophoniques innovantes en langues locales. Ce projet fait notamment recours au théâtre radiophonique interactif, à l'éducation aux médias et aux experts, afin de changer les attitudes et les comportements.

La pandémie de Covid-19 a entraîné une « infodémie », une vague de désinformation dont l'impact est aussi réel que la pandémie elle-même. La vague actuelle de l'infodémie porte sur la désinformation relative aux vaccins. 

La lutte contre la désinformation en matière de santé est un défi particulier dans les pays africains, en ce sens qu’ils sont des creusets de langues, de cultures et de religions. Il y existe également une grande méfiance à l'égard de la médecine occidentale. Un contexte aussi multiforme exige une solution multiforme pour avoir un impact significatif.

L'approche traditionnelle de vérification des faits s'appuie sur des plateformes en ligne pour sourcer les affirmations, et publier des articles. Les vérifications faites sont souvent rédigées dans les langues officielles et dans un format long classique, afin de fournir le contexte nécessaire à des questions complexes. Cependant, cela pourrait signifier que des millions de personnes ne sont pas en mesure de bénéficier pleinement de notre travail en raison des faibles niveaux d'accès à Internet, d'une grande variété de langues locales et des faibles taux d'alphabétisation des adultes sur le continent. 

Ces réalités contextuelles sont encore aggravées par le fait que les gens n'ont souvent pas les compétences nécessaires pour s'engager de manière critique dans les informations qu'ils rencontrent. Compte tenu de ces facteurs, nous considérons ainsi la radio, le moyen de communication de masse le plus accessible en Afrique, comme le moyen idéal de communiquer avec les gens.

Une approche différente pour endiguer la désinformation

Afin d'enrayer la désinformation dangereuse liée aux vaccins et à la Covid-19, nous avons lancé une initiative radiophonique participative en avril 2021. Cette initiative est menée en collaboration avec Theatre for a Change et est soutenue par l'initiative Google News. Etant la première du genre, elle utilise le théâtre radiophonique interactif, l'éducation aux médias et les experts pour changer les attitudes et les comportements au Nigeria et au Sénégal. 

Les émissions, qui sont diffusées chaque semaine sur Radio One au Nigeria et sur Radio Oxyjeunes au Sénégal, sont intitulées On Top Di Matter au Nigeria et Diisoo Ngir Aaru au Sénégal. Elles sont diffusées dans deux langues locales très répandues, le pidgin au Nigeria et le wolof au Sénégal. En utilisant les langues locales, nous pouvons atteindre des publics qui ne parlent pas nécessairement l'anglais ou le français, d'une manière plus profonde et plus significative.

Les programmes utilisent une approche participative, des interviews d'experts et un contenu d'éducation aux médias pour donner aux gens les moyens de lutter contre la désinformation en matière de santé. Chaque émission d'une heure, de type magazine, commence par un feuilleton radio préenregistré qui met en lumière la désinformation sur les vaccins contre la Covid-19. Les auditeurs ont ensuite la possibilité d'appeler et de remplacer un personnage de la pièce pour montrer ce qu'ils feraient différemment. De nombreux auditeurs appellent chaque semaine pour dialoguer avec les acteurs et dire comment ils combattraient la désinformation. En jouant un rôle dans la pièce, les auditeurs ont l'occasion d’apprendre à combattre la désinformation et à s'éduquer mutuellement. 

Un chemin encore long, mais des résultats encourageants

Les émissions sont de plus en plus populaires, les auditeurs étant désormais capables de s'identifier à différents personnages et demandant parfois même à interagir avec un membre spécifique de l'émission. 

Des auditeurs nous ont dit qu'au début ils étaient sceptiques à l'égard du vaccin mais que, depuis qu'ils ont écouté les émissions, eux-mêmes, leurs amis et leurs familles ont reçu une ou deux doses de vaccin. Les auditeurs ont également dit que l'initiative les motive à éduquer et à sensibiliser les autres à la désinformation.

Beaucoup de travail a été accompli jusqu'à présent, mais l'objectif est d'augmenter le nombre d'auditeurs pour avoir ainsi un impact plus significatif. L’objectif est donc de voir un plus grand nombre de personnes vaccinées contre les fausses informations sur les vaccins, en évaluant mieux le contenu qu'elles consomment.

Ecouter sur SoundCloud

On Top Di Matter - Nigeria

Diisoo Ngir Aaru - Sénégal

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique

Fermez et continuez à lire

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique