Retour sur Africa Check

Attention arnaque : cette offre de « parrainage visa » pour voyager en Australie est frauduleuse

EN BREF - Le numéro utilisé pour l’hébergement du site auquel la publication renvoie figure sur des rapports de signalement pour fraude. Le site en question, enregistré au Canada, est considéré par les outils de vérification d’URL comme non-sécurisé.

Sur Facebook, une annonce publiée en anglais fait croire que, pour défaut de main-d'œuvre, l’Australie cherche des candidats à l’immigration. 

« Le gouvernement australien recherche des candidats nationaux et internationaux qui peuvent combler la pénurie d'emplois en Australie. Le gouvernement australien a annoncé un nombre de 400% d'immigrants. C'est une opportunité pour travailler légalement en Australie », détaille la légende de l’annonce, accompagnée d’un lien sur lequel il faut cliquer.

Elle a été faite par la page Loadways & jobs consulting group qui se présente comme un cabinet de conseil. 

Capture d'écran de la publication

L’offre est aussi partagée sur la plateforme de messagerie WhatsApp au Sénégal. 

 

Capture d'écran de la publication

 

La recherche sur le nom de domaine du site lyupz.com auquel renvoie la publication permet de voir qu’il a été enregistré à Toronto, au Canada. 

Capture d'écran de la publication

Sur ces données d'enregistrement, nous pouvons voir le numéro +1.4165385457, utilisé pour l’hébergement. Une recherche sur celui-ci renseigne qu’il figure sur des rapports de signalement pour fraude (1,2). De plus, cette plateforme est considérée par les outils de vérification d’URL comme non-sécurisée.

Capture d'écran de la publication

Le manque de main-d’œuvre en Australie

Au courant du mois d’août, la presse internationale, notamment RFI rapportait que l’Australie fait face à une pénurie de main-d'œuvre. Cette situation est due à la fermeture totale des frontières pour deux ans à cause de la pandémie de Covid-19. Pour y remédier, le gouvernement australien a procédé à une augmentation de 35 000 places pour la migration permanente. Cette augmentation n’empêche cependant pas un encadrement de la procédure qui commence par une évaluation de l’admissibilité de la demande d’immigration. 

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique