Retour sur Africa Check

Attention, cette image ne montre pas la maquette de l'aéroport de Saint-Louis du Sénégal

Le 14 juillet 2022, le président du Sénégal Macky Sall a inauguré le nouvel aéroport de Saint-Louis (nord du pays). Sur les réseaux sociaux, des internautes ont critiqué l’infrastructure livrée, assurant qu’elle n’a rien à voir avec la maquette présentée. 

Dans la foulée, des utilisateurs sur Facebook (1, 2, 3, 4) et Twitter (1, 2) prétendent montrer l’image de la maquette en question pour appuyer leurs propos. 

Capture d'écran de la publication

Image trompeuse

Une recherche inversée d’images permet de retrouver la photo de la prétendue maquette dans cet article du site mauritanien d’actualités Cridem, portant sur la construction du nouvel aéroport de Nouakchott. Le texte de Cridem, publié le 7 novembre 2013, n’apporte aucune précision sur l’origine exacte de la photo que nous retrouvons également sur le site de Crea Amenagement, un cabinet d’architecture basé en Mauritanie. L’image y illustre la maquette du pavillon présidentiel de l’aéroport international de Nouakchott - Oumtounsy

« Il s’agit d’une image de synthèse que notre cabinet a réalisée dans le cadre de la conception du pavillon présidentiel de l’aéroport international Oumtounsy de Nouakchott en 2011 », a déclaré Crea Aménagement, interrogé par Africa Check sur le sujet. La page Facebook de cet aéroport mauritanien montre d’ailleurs la photo du pavillon présidentiel dans une publication datée de 2015. 

En outre, nous avons contacté l’entreprise tchèque Transcon, qui a construit l’aéroport de Saint-Louis, afin d’avoir la vraie maquette de l’infrastructure. Elle nous a répondu de nous référer à celle disponible sur son site internet. Africa Check a visionné plusieurs images de l’inauguration montrant que l’infrastructure réalisée se rapproche de la maquette de Transcon. 

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique