Retour sur Africa Check

Attention, cette offre attribuée aux ministères de l'Education de différents pays est frauduleuse

EN BREF - La publication relaie un lien erroné susceptible d'être une fraude pour un vol de données ou d'argent. 

Sur Facebook, une annonce selon laquelle « le ministère de l'éducation distribue des ordinateurs portables aux familles pour soutenir l'apprentissage virtuel cet automne » est partagée dans différents pays, notamment le Cameroun, le Bénin, le Togo ou encore le Tchad.

Capture d'écran de la publication

L’offre, accompagnée d’un lien sur lequel l'annonce demande de cliquer « pour vérifier si vous êtes admissible », est aussi partagée au Sénégal via la messagerie WhatsApp.

Capture d'écran de la publication

Informations frauduleuses

Le site auquel renvoie la publication (6uil.com) est marqué comme non sécurisé.

Mountaga Cissé qui est analyste des technologies des médias et des télécoms explique à Africa Check que « l’absence d’un symbole cadenas, signifiant qu’un site n’est pas sécurisé, a deux principales explications. En premier lieu, cela signifie que les interactions entre le navigateur et le serveur ne sont plus cryptées. Des personnes mal intentionnées peuvent y avoir accès. En second lieu, l’absence d’un symbole cadenas signifie généralement qu’il ne s’agit pas du site officiel de l’organisation. Pour ceux qui font des arnaques sur internet, ils passent par cette méthode qu’on nomme le phishing. C'est-à-dire qu’ils mettent l’url d’un site connu en changeant à deux ou trois lettres près le nom pour pouvoir usurper les utilisateurs ». 

Capture d'écran de la publication

Une recherche sur le nom de domaine de 6uil.com permet de voir qu’il a été enregistré le 27 juillet 2022 et est localisé à Tempe, une ville proche de Phoenix, dans l'État de l'Arizona (ouest des États-Unis). 

Le site authentique du ministère camerounais de l’Éducation est quant à lui enregistré à Yaoundé, la capitale du Cameroun

En outre, on note sur les données d'enregistrement du site auquel renvoie la publication, ce numéro (+1.4806242599) utilisé pour l'hébergement. Une recherche approfondie sur ce numéro montre qu'il figure dans plusieurs rapports de signalement pour fraude, incluant des vols de données et d’argent (1,2,3). 

Capture d'écran de la publication

Par ailleurs, au Togo, le ministère des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’Artisanat  a publié un communiqué dans lequel il dément formellement être à l’origine de cette fausse offre. Il a invité la population à la plus grande vigilance.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique