Retour sur Africa Check
Montage / Africa Check

Ces images ne montrent pas des trains livrés au Sénégal en mars 2023 

EN BREF - Les images datent du 14 avril 2023 et montrent la réception de trois locomotives par la Société nationale des chemins de fer du Sénégal (SN-CFS).

Des images devenues virales sur les réseaux sociaux au Mali et au Sénégal prétendent montrer la réception de trains reliant Dakar, Tambacounda et Bamako. Dakar est la capitale du Sénégal et Tambacounda est une ville située à l’est du pays. Bamako, quant à elle, est la capitale du Mali

Sur Facebook, des internautes sénégalais (1,2,3,4,5,6,7) ont fait des publications prétendant montrer des trains reçus par les autorités du pays pour relancer le trafic ferroviaire entre Dakar et Tambacounda. Ces publications sont majoritairement faites par des comptes favorables au président sénégalais, Macky Sall

Capture d'écran de la publication

Ces images ont été reprises par des pages et des comptes localisés au Mali (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8) dont la page Kati 24 suivie par plus d'un millions d'abonnés. Ces publications de comptes maliens indiquent que les trains qu’on voit sur les images vont assurer la liaison de Dakar à Bamako et saluent le travail des autorités de la transition dirigées par Assimi Goïta

Capture d'écran de la publication

Images datant 14 avril 2022

En procédant à une recherche inversée d’images, nous avons retrouvé ces images dans une publication faite par un internaute sénégalais le 17 avril 2022. Ladite publication rend compte de la réception de trois locomotives par la Société nationale des chemins de fer du Sénégal (SN-CFS).

Nous avons également retrouvé les mêmes images dans le journal de 20 heures du 15 avril 2022 de la Radiodiffusion Télévision Sénégalaise (RTS). 

L’élément peut être visionné sur la page Facebook RTS (à partir de 3’45 de lecture). Il montre effectivement la réception de trois locomotives par les autorités sénégalaises, au port de Dakar. 

Selon Mayacine Camara, secrétaire d’État chargé du réseau ferroviaire du Sénégal intervenant dans le reportage, ces machines, issues d’un partenariat entre le Sénégal et la compagnie de transport ferroviaire Traxtion (Afrique du Sud), vont permettre de reprendre la circulation du chemin de fer entre Dakar et Tambacounda et même jusqu’à Bamako. 

Plusieurs médias sénégalais ont rapporté cette information. C’est le cas de Thies Info, Seneweb, Pulse.sn, Xalimasn et Emedia.sn. Tous ces médias informent qu’il s’agit d’une réception de trois locomotives, et non de trois trains comme rapporté par les publications que nous vérifions. 

« La Société nationale des chemins de fer du Sénégal a réceptionné, vendredi (14 avril 2022, NDLR), au Port de Dakar, trois locomotives dont le coût est estimé à 6 milliards de FCFA », a notamment rapporté Emedia.sn. 

Dans un communiqué daté du 1er février 2021, l’entreprise Traxtion informe qu’elle devrait fournir à la Société nationale des chemins de fer du Sénégal « un total de cinq locomotives diesel de grande ligne entièrement rénovées et une locomotive de manœuvre ». Traxtion de préciser qu’il s'agit « d'un contrat de location avec entretien complet, l'entretien étant effectué sur place dans l'atelier de la SN-CFS ».

Les images relayées par les publications que nous vérifions dans cet article ont été mises hors de leur contexte.

Republiez notre contenu gratuitement

Veuillez remplir ce formulaire pour recevoir le code de partage HTML.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique