Retour sur Africa Check

Cette publication sur la «Green Card » américaine est frauduleuse

EN BREF - La publication redirige l'internaute vers un site dont les données d'enregistrement révèlent un numéro qui figure dans des rapports de signalement pour fraude. De plus, au 31 octobre 2022, les loteries de la Carte verte pour 2022 et 2023 ont déjà été bouclées ; les inscriptions pour celles de 2024 ont cours du 22 octobre 2022 au 8 novembre 2022, a précisé l’ambassade des États-Unis à Dakar dans un courriel à Africa Check.

Chaque année, le gouvernement des États-Unis d’Amérique attribue par tirage au sort quelque 55 000 visas permettant à leurs de résider en permanence dans le pays. Ces attributions se font dans le cadre d’une initiative appelée « Programme de visas de diversité » (DV Program, pour  « Diversity Visa Program ») mais plus connue sous le nom de Loterie de la Carte verte (Green Card Lottery).

La Carte verte est la « carte de résident permanent » aux États-Unis, indiquent sur leur site les Services de citoyenneté et de l’immigration des États-Unis (Uscis, pour U.S. Citizenship and Immigration Services), dépendant du ministère américain de la Sécurité Intérieure (Department of Homeland Security).

Un détenteur de carte verte peut « habiter de manière permanente n’importe où » dans le pays, il peut y « acquérir une propriété, fréquenter une école publique », s’engager « dans certaines branches des forces armées » ou encore prétendre à la naturalisation (devenir citoyen américain), entre autres droits énumérés par Uscis dans « Bienvenue aux États-Unis - Un guide pour nouveaux immigrés », leur manuel pour les voyageurs arrivant pour la première fois dans le pays.

Le Programme de visas de diversité cible « des personnes répondant à des critères stricts d'éligibilité, originaires de pays ayant un faible taux d'immigration aux États-Unis », a précisé sur son site le Bureau des Affaires consulaires (Bureau of Consular Affairs), du ministère américain des Affaires étrangères.

C’est dans ce contexte que sur Facebook, la page Info emplois a publié le 8 octobre 2022 une offre invitant les internautes à postuler pour une demande de visa aux États-Unis. 

« Le formulaire de demande de loterie de visas des États-Unis 2022/2023 est sorti. Postulez ici », pouvons-nous lire dans la légende de la publication, qui partage un lien sur lequel il faut cliquer. 

La page, qui se présente comme une entreprise de service public, est localisée à Libreville, au Gabon. Elle a été créée le 3 octobre 2022, selon les indications sur sa transparence

Capture d'écran de la publication

La même offre, que nous retrouvons ici et ici, est aussi partagée au Sénégal via la messagerie WhatsApp. Africa Check vous explique pourquoi cette offre est frauduleuse. 

Capture d'écran de la publication

Des éléments qui interpellent

Le lien communiqué dans la publication de la page Facebook Info emplois redirige vers le site skejob.com. Une recherche sur le nom de domaine de ce site permet de voir qu’il a été enregistré le 10 septembre 2022. Il est localisé à Tempe, dans l’État de l’Arizona (ouest des États-Unis). 

Capture d'écran de la publication

Sur les données d'enregistrement disponibles, nous pouvons voir le numéro +1.4806242599, utilisé pour l’hébergement. Le même numéro apparaît dans des rapports de signalement pour fraude (1,2,3).

Capture d'écran de la publication

Les loteries de la Carte verte pour 2022 et 2023 ont déjà été bouclées ; les inscriptions pour celles de 2024 ont cours du 22 octobre 2022 au 8 novembre 2022, a précisé l’ambassade des États-Unis à Dakar dans un courrier électronique à Africa Check. Notre rédaction avait interrogé cette représentation diplomatique américaine sur le sujet.

L’ambassade des États-Unis à Dakar a souligné dans son message que les inscriptions pour le Programme de visas de diversité 2024 étaient prévues « intégralement par voie électronique » et que les dossiers de candidatures devaient passer par le site officiel dédié : dvprogram.state.gov.

Capture d'écran de la publication

Par ailleurs, les autorités américaines mettent régulièrement en garde contre les fraudes relatives aux visas pour leur pays. « Les adresses électroniques officielles du gouvernement américain se terminent par ’.gov’, et toute correspondance relative aux visas provenant d'une adresse qui ne se termine pas par ’.gov’ doit être considérée comme suspecte », avertit ainsi le Bureau des Affaires consulaires sur son site.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique