Retour sur Africa Check

LGBT/Mondial 2022 : cette image n'a pas été prise au Qatar

Des publications sur Facebook (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19) indiquent qu’à l’approche de la Coupe du monde 2022, le pays organisateur (le Qatar), commence à installer des panneaux d’affichage anti-LGBT.

Les posts sont illustrés par une affiche qui projette l’image de deux adultes protégeant des enfants des coulées du drapeau LGBT à l’aide d’un parapluie sur lequel on peut lire « loi islamique », écrit en arabe. 

Capture d'écran de la publication

Une campagne anti-LGBT à Bahreïn

Contrairement à ce qu’indiquent les différentes publications, cette affiche n’a pas été faite au Qatar et n’a aucun rapport avec la Coupe du monde 2022 prévue dans ce pays du Golfe.

La recherche inversée d’images, une technique permettant de retrouver les occurrences d’une image ou d’une vidéo sur Internet, nous a permis de retrouver son origine.

Sur Twitter, un internaute qui a publié la même image signale qu’elle a été prise à Bahreïn. Il s’agit en réalité d’une campagne anti-LGBT (Lire aussi cet autre article) menée par l’ONG Al Hedaya Society pour contrer la promotion de la culture LGBT à travers le hastag #happyWithOurNature.

La position du Qatar dans l'accueil des LGBT

S’exprimant au cours d’une conférence de presse à Berlin, à la suite de la signature d'un partenariat énergétique entre l'Allemagne et le Qatar, l'émir du Qatar Cheikh Tamim bin Hamad al-Thani a assuré que son pays est prêt à accueillir tout le monde, y compris la communauté LGBT

Toutefois, Cheikh Tamin dire s’attendre à ce que cette dernière respecte la culture du Qatar, majoritairement musulman.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique