Retour sur Africa Check

Mali : faux, cette vidéo ne montre pas l'arrestation de Amadou Koufa

EN BREF - L'extrait figure dans un reportage de Euronews mis en ligne le 29 janvier 2013 sur YouTube. Le journaliste rapporte que deux hommes accusés d'être des terroristes sont transportés sur un pick-up pour être livrés aux militaires mais n’apporte pas de précisions sur l’identité de ces hommes et ne fait aucune allusion à Amadou Koufa.

Sur Facebook, la page RAS 24 créée en 2019 et gérée depuis la France et le Mali a publié une vidéo affirmant qu’elle montre l’arrestation de  Amadou Koufa, le chef de la katiba Macina, un groupe extrémiste au Mali affilié à Al-Qaïda.

Dans la vidéo qui dure 24 secondes, on voit des militaires arrêter et embarquer deux hommes dans un pick-up. La même vidéo partagée par des internautes sur le réseau social (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7) apparaît aussi sur Twitter (1) et sur TikTok ( 1, 2 ).

Capture d'écran de la publication

Vidéo hors contexte

D'après les résultats de la recherche par mots clés, cette vidéo n’est pas récente. L'extrait figure dans un reportage de la chaîne de télévision pan-européenne Euronews intitulé : « Chasse aux islamistes et scènes de pillage à Gao ».

Dans l'élément mis en ligne le 29 janvier 2013 sur YouTube, le journaliste rapporte que deux hommes accusés d'être des terroristes sont transportés sur un pick-up pour être livrés aux militaires. Cependant, le reportage n’apporte pas de précisions sur l’identité de ces hommes et ne fait aucune allusion à Amadou Koufa. 

Capture d'écran de la publication

Ces dernières années beaucoup de rumeurs ont circulé autour de l’arrestation ou la mort de Amadou Koufa. En 2018, la ministre française des Armées de l’époque Florence Parly avait  annoncé sa mort après une opération militaire française avant qu'il ne réapparaisse dans une vidéo  publiée par France 24 quelques mois plus tard.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique