Retour sur Africa Check

Non, ces sculptures n'illustrent pas une prière musulmane et ne sont pas une découverte scientifique

 



Le post Facebook ci-dessus, publié le 5 janvier 2020 et totalisant plus de 17 000 partages au 26 février 2020, prétend montrer une découverte scientifique assez particulière.

Il s’agirait, selon la publication, d’une « structure » qui prend la forme d’un homme qui prie sous l’eau dans l’Océan Pacifique, en référence à la manière dont les musulmans effectuent les cinq prières quotidiennes.

Une œuvre d’art !


La recherche d’image inversée nous mène vers cet article d’un site indonésien qui classe cette photo, ainsi que d’autres similaires, comme des canulars.

Le texte souligne que cette catégorie de photos souvent présentées comme « découverte scientifique de roches en prosternation sous l’eau » sont pour la plupart des œuvres d’art du sculpteur anglais Jason deCaires Taylor, dont vous pouvez voir les oeuvres d’art sur son site internet.

L’artiste Jason deCaires Taylor a indiqué aux fact-checkeurs d’Afp Factuel que « l’image avec le plongeur a été prise près de mon œuvre et est plus récente; comme vous pouvez le constater à partir de la mousse sous-marine qui est au-dessus ».

L'oeuvre en question s'appelle The Bankers. Elle a été présentée en 2011 et représente, selon l'artiste, cité par Afp Factuel, « des banquiers refusant de regarder la réalité en face après la crise financière de 2008 ».

Azil Momar Lô

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique