Retour sur Africa Check
Montage / Africa Check

Offre frauduleuse : cette proposition d’emploi n’émane pas d’Auchan, l’entreprise française de grande distribution

EN BREF - Il s'agit d'une publication frauduleuse.

Sur les réseaux sociaux, il existe des pratiques qui consistent à inciter les internautes à cliquer sur une publication ou sur un lien. Ceux qui s’adonnent à ces pratiques proposent souvent des titres accrocheurs qui peuvent vous inciter à cliquer sur le contenu mis en lumière et très souvent, ce contenu ne tient pas la promesse du titre. Cette pratique est connue sous l’anglicisme Clickbait ou « appât à clics » en français. Les objectifs visés à travers cette pratique sont multiples : accroître le trafic vers un site internet, extraire vos données personnelles à votre insu ou vous escroquer de l’argent. 

Sur Facebook, une offre d’emploi frauduleuse attribuée au distributeur français Auchan

Le 7 juin 2023, Sama Bac, une page qui se présente comme un site internet éducatif, a partagé une offre d’emploi sur Facebook. La légende de la publication indique qu’« Auchan recrute plusieurs profils (Hommes et Femmes) ». 

Auchan Retail, plus connu sous son nom Auchan, est une entreprise française de grande distribution présente dans douze pays sur trois continents.

Capture d'écran de la publication

« Tromperie sur la marchandise »

La page Sama Bac a été créée le 18 juin 2018 et ses administrateurs sont localisés au Sénégal. Les informations recueillies sur cette page révèlent une adresse et un numéro de téléphone localisés au Sénégal, ainsi qu'une adresse e-mail et un lien vers le site http://www.samabac.com/.

Capture d'écran de la publication

En consultant le lien joint à la publication de Sama Bac, on découvre qu’il s’agit d’une offre trompeuse.

Le texte qui s’affiche commence par ce qui ressemble à une offre publicitaire incitant à faire des achats à Auchan : « Fan de bonnes affaires, de bons plans pas chers et d’achats à petit prix ? Auchan vous propose en permanence des milliers de références et les meilleures marques dans toutes les gammes de prix, ainsi que des réductions exceptionnelles en période de soldes, durant la foire aux vins, lors du Black Friday et des French Days », lit-on notamment. 

Ensuite, plus bas dans le texte, il est écrit qu’« Auchan Sénégal recrute pour ses supermarchés à Dakar, Thiès, Mbour, Saint-Louis et dans les autres régions des Employés de libre services ; Rayonnistes ; Caissiers ; Chefs de secteur. Pour postuler à Auchan, vous pouvez envoyer votre dossier de candidature (CV + lettre de motivation) par mail à l’adresse suivante : [email protected] ou remplir ce formulaire de candidature dédiée sur le site d’Auchan Sénégal https://www.auchan-retail.sn/fr/job-apply. Si au bout de trois mois, vous n’avez pas été contacté, vous pouvez considérer que votre candidature n’a pas été retenue » : une procédure pour une demande spontanée de travail chez Auchan et non une offre d’emploi proprement dite. 

Africa Check a contacté le service client d'Auchan Sénégal. L’entreprise a indiqué que n'avoir pas fait d'offres d’emplois dernièrement et a souligné que pour faire une demande d’emploi spontanée, il faut envoyer un CV et une lettre de motivation à l’adresse suivante : [email protected] ou remplir le formulaire de candidature dédié sur le site d’Auchan Sénégal.

Facebook combat les « clickbaits » depuis 2017

Depuis décembre 2017, Facebook lutte contre ce type de contenus. Dans cette publication datant du 18 décembre 2017, la société fondée par Mark Zuckerberg annonçait que « les éditeurs et autres entreprises qui utilisent des tactiques d'appâts d'engagement dans leurs messages devraient s'attendre à ce que leur portée sur ces messages diminue ». Elle a aussi précisé que « les pages qui partagent à plusieurs reprises des « clickbaits » verront des baisses de portée plus importantes. Les administrateurs de pages devraient continuer de se concentrer sur la publication d'histoires pertinentes et significatives qui n'utilisent pas de tactiques de « clickbaits » (...).

Republiez notre contenu gratuitement

Veuillez remplir ce formulaire pour recevoir le code de partage HTML.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique